Crise en milieu scolaire: Accusé d’avoir affrété un véhicule pour déloger les élèves de sa commune, le maire Emmou Sylvestre se défend. (Déclaration)


19/10/2020
Crise en milieu scolaire: Accusé d’avoir affrété un véhicule pour déloger les élèves de sa commune, le maire Emmou Sylvestre se défend. (Déclaration)
Le maire de la commune de Port-Bouet met fin à la rumeur sur son compte

Cette journée du lundi 19 octobre à été chaude dans différents établissements scolaire dans le district d'Abidjan. Les cours ont été interrompu  du fait du mot d'ordre de grève lancé par la Fesci. Dans cette ambiance, lune rumeur entretenue accuse le maire de cette localité d'avoir contribué à déloger les élèves des classes. Dr Emmou Sylvestre le maire se défend dans une déclaration. 

 

Depuis ce matin certaines rumeurs font état de ce que la Mairie de Port-bouet aurait affrété un véhicule spécial pour déloger les élèves de la Commune de leurs différents établissements.

Ces mêmes rumeurs soutiennent que ce véhicule fait le tour de toute la Commune pour exécuter les instructions du Maire que je suis.

Ce qui a donc poussé des sympathisants du RHDP à incendié le véhicule qui était tout juste stationné avec en projet de détruire toutes les réalisations de la Municipalité.

J'aimerais attirer l'attention de l'opinion sur la non véracité des faits.

En réalité, le véhicule de type 4x4 est celui des Services du Grand Ménage qui partait retrouver la Benne de la Mairie qui avait fait un accrochage au niveau du feu de l'abattoir, afin d'entamer les tâches quotidiennes.

Et contre toute attente, les agents de la Mairie de Port-bouet se retrouvent face à un convoi de jeunes encagoulés qui ont garé leur cortège au niveau de leur véhicule.

Reconnaissant le véhicule et les occupants, ils ont immédiatement fait le lien avec la Mairie de Port-bouet.

Ce qui les a emmené illico à incendier le véhicule, aux vues et aux sus de tous, témoins de leur actes de vandalisme.

Nous ne retrouvons donc avec un véhicule entièrement calciné.

C'est le moment de rappeler que la Mairie de Port-bouet n'a aucunement affrété un véhicule pour déloger les élèves. Ceci c'est juste un alibi des vandales.

La Mairie de Port-bouet reste accrochée à ses principes et valeurs : Ne jamais utiliser les moyens logistiques municipaux à des fins politiques.

Et que cet acte de vandalisme a été fait à souhait et prémédité par les sympathisants du RHDP qui ont bien été identifiés.

C'est aussi le moment d'interpeller les sympathisants du RHDP de la Commune de Port-bouet que ces violences ne sont pas destinées à la paix. Je les invite donc à plus de responsabilités de leur part.

J'appelle aussi les populations à garder leur calme et que tout est mis en oeuvre pour assurer leur sécurité.

 

Dr EMMOU ACKAH GEROGES SYLVESTRE

MAIRE DE LA COMMUNE DE PORT-BOUET

#PortBouet_Soleil

Ange T. Blaise

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome