AFFAIRE "SATAREM – GREENSOL" : La réaction d'un colonel de l'armée


20/02/2012
Anne Désirée Ouloto
Pourquoi imputer une accusation à Madame le ministre Anne Désirée Ouloto? Pourquoi cette incrimination, cette inculpation, cette prise à partie, cette attaque des médias et de la presse contre une ministre de la République?

En sa qualité de ministre de la Salubrité urbaine, donc la première responsable de l'hygiène publique et privée de l'Etat de Côte d'Ivoire, elle est garante à valider et à certifier tout appel à candidature ou toute demande à lui adressée, relevant de son ressort, de ses attributions ou de sa compétence.

Diantre ! Que tous ses détracteurs la laissent remplir sa mission que le chef du gouvernement, et par hiérarchie le président de la République, lui ont honorablement confiée.

Que l'on ne vienne pas détraquer son travail si bien entamé. N'êtes-vous pas heureux de parcourir les rues et avenues d'Abidjan après dix mois de salubrité?

C'est le même scénario, m'a-t-on dit, a l'égard de la société" ASH-Côte d'Ivoire", avant qu'elle ne soit engloutie et disparaître à jamais sous nos yeux!

La société "Satarem-Greensol" grande spécialiste dans le ramassage des ordures ménagères et de collecte de déchets, est une entreprise de renommée, et de célébrité, internationales, pourquoi pas en Côte d'Ivoire? Précisez donc clairement vos reproches à Madame la Ministre.

J'ai aussi ouï parler de Monsieur Salif Bictogo. Quelle est cette façon de médire en racontant n'importe quoi, n'importe où ! Arrêtez. Nous sommes tous des Ivoiriens, donc capables d'assumer et d'exercer à un poste que le Conseil d'administration voudrait nous confier. Laissez donc Monsieur Salif Bictogo faire usage de son aptitude au poste de président du Conseil d'administration de cette noble et distinguée "Satarem-Greensol".

Arrêtons, je vous prie, arrêtons toutes ces machinations qui ne conduisent à rien notre pays, aidons-le à quelque niveau que ce soit, à le sortir du marasme qui stagne depuis des années empesées et empestées. Sachons communiquer, car la

communication est une conceptualisation de l'esprit. Et qui sème l'injustice en la matière, en moissonne les fruits. Restons donc justes et droits.

Très haute considération Madame le ministre Anne-Désirée Ouloto et bien vouloir continuer de nettoyer et de rendre propre la Côte d'Ivoire, notre pays.

Col Kanon Depeux Barnabé,

ex-Attaché de Défense ;

Criminologie – Dea ;

Consultant-privé

(Prospections-recherches-analyses)

Plans national et international

Contact : (00225) 58 32 05 11

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: L'inter

Videodrome