Clôture du jubilé des 125 ans de l’évangélisation de la Côte d’Ivoire

Mgr Jean-Pierre Cardinal Kutwa : « seule une authentique réconciliation engendre une paix durable »


24/01/2021
Mgr Jean-Pierre Cardinal Kutwa : « seule une authentique réconciliation engendre une paix durable »
Jean-Pierre Cardinal Kutwa a dénoncé une paupérisation des Ivoiriens.

Jean-Pierre cardinal Kutwa a appelé les autorités comme les populations ivoiriennes à une réconciliation authentique, ce dimanche 24 janvier 2021, à Grand Bassam. C’était au cours de la messe de clôture du jubilé des 125ans de l’évangélisation de la Côte d’Ivoire.

« Toute vie en société est faite de heurts ; mais une fois les problèmes sont nés, allons-nous continuer inlassablement à ressasser tout le mal qui nous a été fait ? Quels sentiments vont nous animer quand on sait que la vengeance tout comme la haine et le refus de pardonner se nourrissent de vengeance de haine et de refus de pardonner. Quand surviennent des heurts, la réconciliation devient un impératif pour nous, car, seule une authentique réconciliation engendre une paix durable dans la société », a souligné le chef de l’Eglise catholique de Côte d’Ivoire.

Le Cardinal Kutwa a fait observer la crise que traverse ce pays depuis de nombreuses années, a eu pour les Ivoiriens des conséquences graves et multiples. « Partition du pays, au sens propre comme au figuré ; profondes blessures physiques et morales ; chômage, dégradation des meurs ; déchirure du tissu social ; paupérisation des masses avec à la clé, de nouvelles formes de pauvreté engendrées ; des familles dévastées et détruites. Et comme si nous n’avons tiré aucune leçon de ces crises à répétition, les derniers événements qui ont eu cours dans les mois d’octobre et novembre 2020 sont venus enfoncer davantage le clou d’un contexte social qui a fortement perturbé la cohésion nationale et qui a mis à mal les valeurs fondamentales de notre société. Des valeurs comme la fraternité, la solidarité, la vérité, la justice sociale ont fini par devenir des denrées rares. Le tissu social est tel que nous nous demandons : comment nous avons pu en arriver là ? Et comment nous avons pu accepter ces agissements sans que notre foi au Christ ne puisse prendre le dessus et à nous ramener à des proportions non pas acceptables, mais chrétienne », a-t-il dénoncer. Avant d’ajouter : « De plus en plus, le constat est à la fois triste et amer. Des amis d’hier sont devenus des ennemis jurés aujourd’hui. Quant aux relations interpersonnelles, elles nous donnent l’impression d’être cousues du fil de méfiance, de suspicion et de mensonge ».

Par ailleurs, au nom du Pape François, Cardinal Kutwa a donné la bénédiction au peuple de Dieu venu de tous les diocèses de Côte d’Ivoire, la bénédiction assortie d’indulgence plénière. Notons que le chef de l’Etat, Alassane Ouattara était représenté à cette cérémonie par le ministre Danho Paulin. Il était accompagné par d’autres membres du gouvernement.

Jonas BAIKEH

 

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome