Immigration clandestine et esclavage en Libye : L’ONG Carped lance une coalition de jeunes leaders africains pour éradiquer le phénomène

Publié le Modifié le
immigration-clandestine-et-esclavage-en-libye-l-ong-carped-lance-une-coalition-de-jeunes-leaders-africains-pour-eradiquer-le-phenomene Ph DR
Société

Le Président du Conseil d’Administration de l’ONG Carped (challenge africain pour le renouveau des politiques économiques de développement), Capitaine Éric Koné, a donné de la voix à travers une conférence de presse à Angré pour crier son indignation face au calvaire vécu par les candidats à l’immigration clandestine en Libye.

Le capitaine Éric Koné, PCA de l’ONG Carped n’est pas resté insensible face à la maltraitance subie par les jeunes africains, candidats à l’immigration clandestine en transit en Libye. Devant ce qu’il a qualifié d’une autre forme d’esclavage, le PCA de l’ONG Carped, lors d’une conférence de presse jeudi 30 novembre à Angré, a proposé des solutions concrètes pour en sortir.  

Selon le conférencier, il urge de lancer une coalition de jeunes leaders d'opinions africains en vue de solliciter une rencontre entre la jeunesse africaine et le président en exercice de l'UA afin de traiter les questions de l'immigration clandestine et l'esclavage en Libye.

À l’en croire, la mission de ces leaders sera de faire comprendre à ces jeunes africains, candidats à l’immigration clandestine que l’eldorado pour eux se trouve en Afrique, leur continent. Car, rassure-t-il, « l'Afrique est le continent de l'avenir. Un avenir qui doit se construire en s'appuyant sur des acquis, des valeurs et de la compétence obtenus dans le présent ».

Malheureusement, s’indigne-t-il, alors que toutes les grandes institutions reconnaissent cette évidence, le constat fait au fil des temps, laisse plus d'un perplexe. Expliquant les causes profondes de l’immigration, le conférencier croit savoir que tout cela résulte du trop grand taux de chômage en Afrique. « Le phénomène de l'immigration clandestine tire sa force dans le chômage. Nombreux sont ces jeunes qui aspirent à un lendemain meilleur en s'adonnant a ce phénomène pour atteindre l'Europe. Cela est une situation inacceptable, quant on sait les ressources économiques et minières dont regorge le continent Africain », a-t-il déploré.

Comme solution donc à ce phénomène d’immigration clandestine qui réduit les candidats à l’esclavage en Libye, le PCA de l’ONG Carped propose la création d’une coalition de jeunes leaders d'opinions africains afin que tous autour d'une plateforme, puissent parler d'une seule voix, proposer des solutions concrètes et mener des actions concrètes afin d'éradiquer ces phénomènes.

Pour voir aboutir son projet, le capitaine Éric Koné souhaite rencontrer le président en exercice de l'UA ou le président de la Commission de l'UA pour leur faire part de leurs propositions et dégager des perspectives pour la jeunesse africaine. Pour lui, « l'heure n'est plus au dialogue, mais plutôt à l'action. Notamment les actions de masses ».

Aussi, prévoit-il à cet effet, le lancement d’une grande caravane de sensibilisation sur les routes de l'immigration clandestine, qui partira de la Côte d'Ivoire jusqu'en Libye, en Tunisie et au Maroc. 

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.