Affaire "journaliste séquestré à la Maca" : "La Machine", présumé agresseur, entendu, par la Brigade de recherches, nie tout en bloc

Société
Publié le Modifié le Source : Soir info
affaire-journaliste-sequestre-a-la-maca-la-machine-presume-agresseur-entendu-par-la-brigade-de-recherches-nie-tout-en-bloc Selon des sources concordantes, le parquet de Yopougon s'est autosaisi de l'affaire et confié le dossier à la Brigade de Recherches de la Gendarmerie nationale au Plateau

Il y a du nouveau dans l'affaire "un journaliste, tabassé et séquestré à la Maca". Mieux, les lignes commencent à bouger suite à l'agression dont le journaliste du média en ligne Afrikipresse, Claude Dassé, officiant également au quotidien L’Intelligent d’Abidjan, a été victime le mercredi 6 mai 2020, à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca).

Une agression survenue suite à une enquête que menait le journaliste sur un système de racket de détenus qui aurait été institué au sein du pénitencier. Selon des sources concordantes, le parquet de Yopougon s'est autosaisi de l'affaire et confié le dossier à la Brigade de Recherches de la Gendarmerie nationale au Plateau.

Le garde de Koné Kassoum alias "La Machine", présumé agresseur, présenté comme cerveau d'un prétendu système de racket de détenus à la Maca, a nié tout en bloc le vendredi 8 mai, lors de son audition. Pour cette même affaire, le Directeur de l'administration pénitentiaire, Coulibaly Aboubakar, a été également entendu ainsi que des témoins, sur instruction de la procureur de Yopougon.

 

DIARRA Tiémoko