Religion

Église catholique: Voici le sens de la fête des rameaux

Publié le
eglise-catholique-voici-le-sens-de-la-fete-des-rameaux Père Ayemou Yves Saint Laurent a souligné l'importance de la fête des rameaux.
Société

Les chrétiens catholiques commémore ce dimanche 10 avril 2022, la fête des rameaux. Mais, quel le sens de cette célébration?  

«La fête des rameaux est une fête chrétienne qui tire son origine d’une fête juive qui correspond à la fête des récoltes. Cette fête a lieu en automne. C’est en ce moment que Jésus a été accueilli triomphalement à Jérusalem.

La Passion du Christ

Pour vous, chrétiens catholiques, la fête des rameaux est associée à une autre célébration qui est celle de la Passion du Christ. Raison pour laquelle dans la célébration de cette fête, il y a deux parties essentielles: la première où on célèbre l’entrée triomphale de Jésus et la seconde partie où on écoute le récit de la passion du Christ», a indiqué Père Ayemou Yves Saint Laurent, administrateur de la quasi-paroisse Saint Joseph- Mukassa Balikuddembé de la cité Sodeci Zone Nord d’Adjamé .

Les premiers signes de cette célébration apparaissent autour du 4è siècle à Jérusalem

Père Ayemou a expliqué que cette fête remonte très loin dans le temps. Les premiers signes de cette célébration apparaissent autour du 4è siècle à Jérusalem.

«Les premiers chrétiens à cette époque ont voulu revivre ce que le Christ a vécu. A cette occasion, les chrétiens de cette époque se donnaient rendez-vous dans le petit village de Béthanie, là où Jésus avait pris l’habitude de descendre avec ses disciples pour se reposer.

Et puis, ils faisaient la marche vers Jérusalem. Une fois aux portes de Jérusalem, ils reprenaient cet accueil triomphal que Jésus a reçu de la part des jeunes qui ont vu en lui le nouveau messie», a-t-il fait savoir.

Avant d’ajouter que c’est en 1955, avec un décret sur la réforme liturgique, que l’Églie a combiné les deux fêtes de l’entrée triomphale de Jésus et de la Passion.  

Selon Père Ayemou, pour le chrétien d’aujourd’hui l’intérêt de la fête des rameaux se trouve dans la préparation de la célébration de Pâques.

«Voyez-vous, pour nous Jésus c’est le messie, celui a qui apporté le salut au genre humain, à toute l’humanité, parce que c’est lui le fils de Dieu. La Pâques pour nous représente sa mort et sa résurrection.

Et donc, une semaine avant, qui correspond au dernier dimanche de carême, nous entrons pleinement dans la célébration de cette semaine sainte, une semaine qui va conduire notre sauveur à la mort. Nous reprenons ce qui a été fait à cette époque», a-t-il souligné.

Puis, il a fait observer que les fidèles chrétien ont besoin d’accueillir Jésus. «De accueillir de façon triomphale avec enthousiasme pour lui proposer ce que nous avons de meilleur.

Ensuite, il faut noter que le Christ qui vient n’est pas là pour une balade. Il est venu pour nous apporter le salut et cela l’a conduit à la mort, sur une croix. Il faut prendre conscience que la croix sur laquelle le Christ a été cloué demeure dans notre vie, a-t-il exhorté.