Identification : Ago Christian décentralise les services de l'ONECI

Publié le Modifié le
identification-ago-christian-decentralise-les-services-de-l-oneci
Société

Nommé Directeur de l’Office national de l'état-civil et de l’identification (ONECI) en fin d'année 2021, Ago Christian Kodia vise l’efficacité pour sa structure.

  1. Dans ce sens, il a décidé de décentraliser véritablement les opérations de l'ONECI. Ainsi, Ago Christian Kodia a mis sur pieds des comités locaux d’identification dans chaque département et sous-préfectures. Ces comités sont présidés par les préfets et sous-préfets. Ces comités locaux ont pour mission principale de rapprocher les pétitionnaires des services de l'organe en charge de l'identification.

Outre ces comités locaux, Ago Christian Kodia est à l'initiative des villages ONECI dans diverses communes du pays pour l'identification, mais aussi la distribution et les réclamations. Par ailleurs, des caravanes d’identification sont organisées tant à Abidjan qu'à l'intérieur du pays avec les bus mobiles de l'ONECI. C'est donc une batterie de mesures que le DG de l'ONECI a mise en place.

Elles ont permis d'accélérer considérablement le rythme des enrôlements et des distributions des Cartes nationales d'identité. Notons que Ago Christian Kodia a pris part du 15 au 17 juin 2022 au Forum ID4Africa 2022 au Maroc.

A cette occasion, il a partagé l'expérience de sa structure lors dune prise de parole devant l'Assemblée générale.

Le delai de production de la Carte nationale d'identite pour le renouvellement est passé à deux semaines si toutes les conditions sont satisfaites. Que ce soit les demandes de renouvèlement ou les nouvelles demandes, le Dg de l’Oneci a souligné en fevrier dernier que le pétitionnaire peut appeler le Call center au 1340 pour en savoir davantage s’il n’a pas sa carte au-delà de 60 jours.

Du 17 au 31 mai 2022 dernier, l’Office nationale de l’Etat civil et de l’Identification (ONECI) est allée au contact  des personnes en attente de leur carte nationale d’identité (Cni).
Il s'agussait pour l’Oneci, d’informer les petitionnaires qui ont fait leur demande sans avoir une notification ou une information concernant le statut de leur demande,  d’ouvrir des espaces dediés, afin de les éclairer sur les raisons de la non production de leur carte et trouver des solutions. Environ 450 000 personnes étaient concernées par cette opération.