Invention de l’Alphabet : Un ivoirien lève le voile "C’est un don de l’Afrique à l’humanité"

Publié le Modifié le
invention-de-l-alphabet-un-ivoirien-leve-le-voile-c-est-un-don-de-l-afrique-a-l-humanite
Société

Sylla Akiri, Professeur de l’écriture française, Maitre de conférences à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody, a rendu publique sa découverte sur les origines de l’Alphabet jusque là considérées comme une énigme.

Après une dizaine d’années de recherche, l’enseignant chercheur, Sylla Akiri annonce avoir levé le voile sur les origines africaines de l’alphabet. Quels sont les signes de l’Alphabet et leurs significations ? Qui les a créés ? Et à quelle fin ?, ce sont entre autres sont les questions auxquelles répond cette découverte scientifique, qu’il attend vulgariser à travers une conférence de presse qui s’est tenue le vendredi 12 août 2022, dans un complexe hôtelier d’Abidjan‑Cocody, autour du thème Alphabet : l’énigme résolue.

L’Alphabet est désormais décodé ?

« J’ai convoqué cette conférence presse pour faire part à la communauté nationale et internationale d’une trouvaille scientifique majeure. Depuis 3000 ans on cherche à savoir ce que sont les signes de l’Alphabet, ce que leurs noms signifient, qui les a créés ? Et à quelle fin ? Ce sont ces différentes informations que mes recherches depuis une dizaines d’année m’ont permis de découvrir », a fait savoir le Professeur.

« L’une des fonctions de l’Université est de produire de la science, du savoir. Et une fois que nous avons obtenu un savoir nous sommes tenus de donner ce savoir à l’Etat de Côte d’Ivoire en priorité puisque nous sommes une université ivoirienne. Et au reste de l’humanité, ensuite, pour que la science puisse continuer afin que nous puissions progresser dans la connaissance que nous poursuivons », a-t-il indiqué.

« L’Alphabet est un don de l’Afrique à l’humanité »

A en croire Pr. Sylla, les signes de l’Alphabet tirent leurs origines de l’écriture antique (graphisme) inventée par les africains autour de l’Egyptiens, comme un moyen d’écriture unique pour toutes les langues africaines, qui sont selon lui apparentées.

« Dans l’antiquité en Egypte plusieurs langues ont été parlées. Donc l’hiéroglyphe (l’écriture à travers des signes et des dessins d’animaux") qui a été mise en place permet d’écrire toutes les langues et chacun peut lire directement dans ce qui a été écrit à partir de sa propre langue ».

« L’Alphabet est un don de l’Afrique à l’humanité. Car ce sont nos ancêtres pharaoniques qui ont inventé l’écriture autour du XVIIe siècle. Elle a été produite parce que les hiéroglyphes n’étaient pas commodes pour écrire les langues indo-européennes et les langues sémitiques qui sont parlées en Asie vers la Palestine ». « Devant les difficultés pour écrire ces langues, a expliqué le conférencier, il est apparu nécessaire à nos ancêtres de créer un autre système graphique. Les Africains ont créé beaucoup de systèmes graphiques. L’Afrique est la terre d’écritures. Pour pouvoir apprendre plus facilement les langues sémitiques et indo-européennes nos ancêtres ont créé un nouveau système d’écriture qui est devenu l’alphabet que nous avons aujourd’hui ».

Apprentissage des langues africaines

Par ailleurs, le conférencier a profité de l’occasion pour inviter les parents africains à apprendre les langues africaines à leurs enfants, car il estime qu’elles sont la clé du savoir.

« Il faut enseigner nos langues locales à nos enfants. Nos langues sont la clé du futur, par ce qu’elles sont la source du savoir. Tous les savoirs que nous avons sur la planète aujourd’hui ont leur source dans nos langues, par ce que se sont ces langues qui ont été les premières à codifier ces savoir et la preuve en est été donnée aujourd’hui en ce qui concerne l’alphabet », a-t-il enseigné.

Notons que, le Professeur a annoncé la sortie bientôt de son ouvrage sur cette découverte dont le titre probable serait "Principe de la raison analogique".