Développement local

Bonoua : La Coopérative UFEDBO renouvelle ses instances

Publié le Modifié le
bonoua-la-cooperative-ufedbo-renouvelle-ses-instances
Société

Plusieurs autorités municipales de la localité de Bonoua ont assisté le 18 septembre 2022 à l'assemblée générale élective de la coopérative UFEDBO.

Une importante délégation du conseil municipal composée de Sylvestre Topé Kissy, Cécile Adje, Michel Ayemou. Respectivement premier, deuxième et quatrième adjoints au maire de Bonoua ont assisté au renouvellement des instances de la coopérative dénommée "Union des femmes  entreprenantes et dynamiques de Bonoua bongo commune (UFEDBO).

Les objectifs de ce renouvellement des instances

C'était le 18 septembre 2022 au foyer des jeunes de ladite ville. Paul Kacou représentantait quant à lui, le président du Conseil régional du Sud Comoé. Selon le président du Comité d'organisation, le renouvellement des instances de cette organisation vise à lui donner un nouveau souffle et insuffler une nouvelle dynamique à cette faîtière. Ainsi, le nouveau bureau chargé de cette mission se présente comme suit: Amangoua Avle Adèle, a été reconduite à l'unanimité au poste de présidente.

La mairie rassure de son accompagnement 

Pour les postes de secrétaire et de trésorière, Kacou  Falone Desabouré et Holi Vapou ont été élues. Lagbé Emmanuelle, Loua Rebecca et Allouan Marie Jeanne occupent les postes de conseillères. Cette démarche des femmes de se fédérer a trouvé l'assentiment de Jean Paul Amethier, maire de Bonoua. En son nom, Michel Ayemou, a félicité les femmes avant d'annoncer qu'un fonds sera mis à leur disposition en 2023 afin de leur permettre d'obtenir facilement des prêts pour la subvention de leurs activités.

Les remerciements de la présidente Adèle Amangoua

Une annonce suite à laquelle, la présidente Amangoua Adèle n'a pas manqué de réagir. "Je remercie le maire et son conseil d'accorder de l'importance à ce que nous faisons. Cette nouvelle nous va droit au coeur" s'est-elle réjouie. Et d'exprimer sa gratitude à ses paires qui lui ont renouvelé leur confiance. Tout en exprimant ses vœux pour cette nouvelle aventure. "Je vous remercie pour le choix porté sur ma personne. Mais je veux l'union avec la vraie solidarité. Car c'est  c'est ensemble que nous irons loin. Combinons donc nos forces. Il faut se constituer pour impacter. Car le vivrier peut faire ce qu'a fait l'ananas et l'hévéa dans la ville de Bonoua>> , affirme t'elle.

A noter que les femmes  ont bénéficié au cours de  cette rencontre d'une formation de la part du consultant agricole, Florent Kouamé portant sur la nécessité de création d'une société coopérative, modèle coopératif et l'évolution du cadre juridique des sociétés coopératives en Côte d'Ivoire. Ce dernier qui a promis revenir pour d'autres formations s'est dit tout aussi heureux de les encadrer et les accompagner dans cette résolution de travailler ensemble.