Côte d'Ivoire

Election à la FIF : Didier Drogba dit tout après le dépôt de son dossier de candidature

« Notre football va mal »
« Je tiens à rendre hommage à toutes les personnes qui ont eu le courage de m’accorder leur soutien à visage découvert, malgré toutes les menaces »
01/08/2020
Election à la FIF : Didier Drogba dit tout après le dépôt de son dossier de candidature
Didier Drogba a fait une déclaration à la presse après le dépôt de son dossier de candidature

Didier Drogba, candidat déclaré à l’élection du président de la Fédération du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), a fait, ce samedi 1er août 2020, une déclaration à la presse, après le dépôt de son dossier de candidature, à la commission électorale, au 3ème étage de la FIF.

Ci-dessous le la déclaration de Didier Drogba

« Bonjour à tous. Très heureux aujourd’hui d’être présent au siège de la Fédération ivoirienne de football avec mon équipe après de longs mois de travail acharné, pour déposer mon dossier de candidature pour la présidence de la Fédération ivoirienne de football. J’ai suivi avec de vives attentions, un vif intérêt, tous les débats, tout ce qui se disait, les articles, les critiques. Mais j’ai aussi apprécié le soutien, les encouragements. Je tiens à remercier tous les acteurs du football ivoirien. Je tiens spécialement à rendre hommage à mes équipes. Je tiens à rendre hommage à toutes les personnes qui ont eu le courage de m’accorder leur soutien à visage découvert malgré les difficultés, malgré les menaces. Le football est le sport de tout le monde, le football rassemble, le football fédère.

« Notre football va mal »

On le voit aujourd’hui, avec cette population qui est rassemblée devant siège de la Fédération ivoirienne de football. Ce n’est pas tant être président de la FIF qui m’intéresse, mais c’est la mission qui lie cette posture, cette mission qui accompagne cette posture de président de la Fédération ivoirienne de football. Notre football va mal. Et ce n’est insulter personne. Et c’est pourquoi avec mon équipe, nous nous engageons pour contribuer à la renaissance du football ivoirien. Mais cette renaissance ne peut pas se faire avec un seul homme, loin de là, je n’ai pas cette prétention. Avec mon équipe, avec les différents acteurs qui font la richesse de cette Fédération, que ce soit les joueurs, les entraineurs, les présidents de club et j’en oublie encore, ce sont eux, qui font la richesse de notre football, ce sont eux qui doivent être mis en avant et non ma personne. Si mon objectif n’était pas poussé par une profonde volonté de redonner au football ivoirien tout ce qu’il m’a donné, si mon objectif n’était pas poussé par une volonté profonde au développement du football de mon pays, si Dieu, n’était pas de cette candidature, il me serait difficile d’être devant vous aujourd’hui.

« Je suis là pour me mettre au service de notre football »

Je tiens à vous dire qu’il est très important pour moi de rendre au peuple, de rendre au football ivoirien, tout ce qu’il m’a donné. Et si, mon objectif, en me présentant pour la FIF, n’était pas poussé par cette profonde volonté, alors, il y a bien longtemps que je me serais retiré, comme certains le souhaitent. Malgré ça, je préfère revenir ici en Côte d’Ivoire, ma carrière en tant que joueur est terminée. Et je suis là, de retour dans mon pays, après une longue carrière qui m’a permis de contribuer au rayonnement, à la notoriété de la Côte d’Ivoire. Je suis de retour et déterminé à contribuer à apporter ma pierre à l’édifice du renouveau, au développement du football en Côte d’Ivoire. C’est ensemble qu’on va y arriver. Je suis là pour me mettre au service de notre football. Merci.

 

Recueillis par Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
bonus-parissportifs-gratuits.com/bookmaker-africain/

1 | 2