CAN 2021/ Victoire face à l'Algérie : Ali Badra révèle la source de sa grosse performance

Publié le Modifié le
can-2021-victoire-face-a-l-algerie-ali-badra-revele-la-source-de-sa-grosse-performance Sangaré Ali Badra, gardien de but ivoirien
Sport

La Côte d’Ivoire a battu l’Algérie ce jeudi 20 janvier 2021 au stade Japoma de Douala. Une grosse performance de l’équipe qu’elle doit également à son gardien de but Sangaré Ali Badra.

Les éléphants de Côte d’Ivoire sont qualifiés pour les 8e de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Cameroun 2021).

Grâce à un jeu collectif bien exécuté, la Côte d’Ivoire a humilié (3-1) l’Algérie et la renvoyé à la maison. C’était ce jeudi 20 janvier 2022, lors de la dernière journée des phases de poules. Le gardien de but, Sangaré Ali Badra, a joué un grand rôle dans cette qualification.

Sangaré Ali Badra avait les gants fermes

Frappé par le décès de son père en début de semaine, précisément le lundi 17 janvier, le gardien de but ivoirien n’a pas pour autant faibli.

Les gants fermes, calme, serein avec une bonne lecture du jeu, le portier ivoirien a été très décisif sur certaines occasions de jeu qui auraient pu faire couler l’équipe.

l'esprit de mon père qui m'a donné cette force

Dans un facebook live animé par Copa Barry, champion d’Afrique avec les éléphants en 2015, le gardien du JDS Stars ( Afrique du Sud)  a fait des révélations sur sa performance. 

« C'est l'esprit de mon père qui m'a donné cette force. Aussi, je me sens à l'aise quand je suis dans les poteaux qu'en dehors. Un éléphant peut tomber mais il se relève toujours » a-t-il révélé. On se souvient encore de ce penalty manqué de Marhez, avec une balle envoyée directement sur le pilier droit des poteaux.

Un parfait état d’esprit dans le groupe

Sangaré Ali Badra, a également mentionné le « parfait état d’esprit» dans le groupe comme le socle de cette victoire.

Il a fait un clin d’œil à Sylvain Gbohouo, l'un des portiers Ivoiriens sous sanction de la FIFA ainsi qu’à l’ensemble de ses coéquipiers pour leur soutien. « Avant chaque match, nous bénéficions des conseils de Sylvain Gbohouo qui vient nous voir et nous partager son expérience.

Nous avons reçu la présence de certains devanciers (Didier Drogba, Alain Gouaméné) qui nous ont traduit leur affection. En plus, c’est une très bonne ambiance qui prévaut au sein de l'équipe en ce moment » a-t-il souligné.

Passés la phase des barrages, les éléphants de Côte d’Ivoire croiseront les crampons contre les Pharaons d'Égypte en 8e de finale, le mercredi 26 janvier prochain. Déterminés, les Ivoiriens veulent ''ramener la coupe à la maison'' pour ainsi graver la troisième étoile sur le maillot.

Vidéo