Face aux difficultés financières: Le parti de Gbagbo lance une opération de Collecte de fonds

Affi N’guessan (Pdt du Fpi) : « Le pouvoir veut nous réduire à l’impuissance »
« (…) On ne peut pas nous avoir par le chantage financier »
04/11/2013
Nous restons donc la dynamique de la résistance, dans la dynamique de ce qui constitue la force et la spécificité du Fpi, a dit Affi N’guessan.
Un siège complètement détruit, des comptes gelés, un siège provisoire avec une criante absence de commodités… Le Front populaire ivoirien a décidé de se refaire une santé financière quelque deux ans après la terrible crise postélectorale.

Le parti a lancé, le samedi 2 novembre 2013, à son siège provisoire des Deux-Plateaux, l’opération « je donne au Fpi » qui consiste en une vaste collecte de ressources financières ou non de manière à faire face aux défis de l’heure. Affi N’guessan, président du Fpi, a indiqué, dans son discours, qu’il y avait une volonté de la part des dirigeants actuels d’assécher « financièrement » son parti. Il a, toutefois, assuré qu’ils étaient rompus à la résistance et qu’ils ne céderaient pas au « chantage financier ». « Nous avons résisté politiquement. Il nous faut résister financièrement.

Le pouvoir veut nous réduire à l’impuissance par l’assèchement financier. Nous devons démontrer qu’on ne peut pas nous avoir par le chantage financier. Comme hier, le pouvoir voulait nous réduire à l’indigence politique, nous avons démontré qu’on ne pouvait pas nous avoir par l’oppression politique.

Nous restons, donc, dans la dynamique de la résistance, dans la dynamique de ce qui constitue la force et la spécificité du Fpi », a dit Affi N’guessan, s’exprimant devant plusieurs dignitaires du parti et quelques responsables de fédérations venus assister au lancement de l’opération de collecte de ressources.

L’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo a cité quelques moments de « résistance » de son parti, se remémorant les années 90 : « Il nous a fallu nous dresser, résister à Bonoua, Agboville, à Adzopé, partout en Côte d’Ivoire, afin que la pensée unique recule et que le multipartisme soit une réalité.

Souvenez-vous de 1992 où le parti unique a tenté d’écraser définitivement cette force qui émergeait et qui le menaçait dans ses fondements. Nous avons plié mais, nous nous sommes relevés plus forts qu’avant. Souvenez-vous du boycott actif que nous avons dû mener au péril de la vie de plusieurs de nos camarades (…) Ce sont tous ces actes de résistance qui nous conduits au pouvoir en 2000. »


Pascal Affi N’guessan a appelé ses camarades socialistes à se donner les moyens de la reconquête du pouvoir en participant à l’opération de collecte de ressources. « Cette opération doit être un succès parce que ce sera la première victoire sur la route droite qui nous mène à la reconquête du pouvoir. Le peuple ivoirien attend cette reconquête, il l’espère ardemment. Nous devons nous donner les moyens de la reconquête du pouvoir », a fait valoir le chef du parti d’opposition.

Avant lui, Simone N’guessan, secrétaire nationale aux finances et au patrimoine, avait expliqué le déroulement de l’opération et en avait donné les enjeux. Les donateurs- pour ce qui est des dons en espèces- pourront procéder directement par virement bancaire sur les comptes du Fpi ou faire des transferts via certaines structures de la place agréées. Il reviendra à ces structures avec lesquelles le Fpi a signé un partenariat, de verser, toutes les semaines, les fonds transférés, sur les comptes du parti.

Les dons en nature seront réceptionnés au Qg de campagne de Laurent Gbagbo-siège provisoire du Fpi. Le parti d’opposition s’est attaché les services d’un huissier et d’une avocate, devait préciser Simone N’guessan. « Toutes les semaines, nous ferons le point des entrées et nous les publierons, tous les mois, avec les noms et les montants pour chaque donateur », a appris Mme N’guessan.


Pascal Affi N’guessan a donné le coup d’envoi en faisant don d’un (1) million de FCfa. Notons que les fonds collectés serviront, en partie, à réhabiliter le siège provisoire du Fpi.

Kisselminan COULIBALY

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

1 | 2