CPI/ Gervais Coulibaly (ex porte-parole de Gbagbo) : « Ce n’est pas dire ‘’tant que Gbagbo n’est pas libéré on ne fait rien’’ qui va le libérer »


05/11/2013
Gervais Coulibaly, président du CAP-UDD PH/D.R
L’ancien porte parole de Laurent Gbagbo, par ailleurs président-fondateur du Cap Unir pour la démocratie et le développement (CAP-UDD), Gervais Coulibaly ne veut pas que les positions des partisans de l’ex-président soient figées sur sa libération

Selon la télévision Diaspo TV qui donne l’information, Gervais Coulibaly a exprimé cette volonté le samedi 2 novembre 2013 à Paris, lors d’une réunion avec la représentation française de son parti. « A mon avis ce n’est pas en disant tant que Gbagbo n’est pas libéré on ne fait rien qui va le libérer ? Et si les gens ne le libèrent pas, vous faites quoi ? Il va falloir que chacun d’entre vous, d’entre nous se pose cette question. Sinon quand tu as fini de dire, je suis garçon et si celui à qui tu veux prouver que tu es garçon ne satisfait pas à tes revendications, tu fais quoi ? Tu va prendre les armes et venir enlever Gbagbo de sa prison ? Mes chers amis, mettons en œuvre ce que celui dont on se réclame nous a appris : Asseyons nous et discutons », a-t-il déclaré. Sur la question de ces relations avec Laurent Gbagbo, Gervais Coulibaly a fait la précision suivante : « La première chose que je vous charge de lever comme équivoque et qui est parfois faite de mauvaise foi c’est que Coulibaly Gervais a été un très proche collaborateur du président Laurent Gbagbo. Mais il ne faut pas confondre l’homme Laurent Gbagbo et le parti qu’il a crée (…) Je vous dis ici aujourd’hui que je ne suis pas FPI », a-t-il indiqué.

Abraham KOUASSI

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2