Présidence en Exercice de la Cedeao : John Dramani succède à Alassane Ouattara

Tout sur la fin des travaux du 44è sommet
31/03/2014
Le rideau est tombé, le samedi 29 mars 2014, sur les travaux de la 44è session ordinaire du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Tenue à Yamoussoukro, dans les locaux de la fondation Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la paix, cette rencontre de haut niveau, débutée le vendredi 28 mars 2014, a été marquée par la désignation du chef de l’Etat Ghanéen, John Dramani Mahama, en qualité de président en exercice de l’organisation sous régionale, succédant ainsi à son homologue Ivoirien, Alassane Ouattara.

Au cours de la cérémonie de clôture, les participants ont procédé à la signature du traité de construction de l’autoroute Abidjan-Lagos et des actes de la 44è conférence de Yamoussoukro. Aussitôt après cette étape, le président sortant a pris la parole pour annoncer les résultats des consultations en vue de la désignation de son successeur. Et le président Alassane Ouattara d’indiquer que le choix de l’ensemble de ses pairs, s’est porté sur le président Ghanéen, John Dramani Mahama. Il s’en est suivie la lecture du Communiqué final par le président de la Commission de la Cedeao, Kadré Désiré Ouédraogo. Celui-ci a retracé la chronologie des activités de la 44ème session du sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao, non sans rendre un vibrant hommage à chacun des participants, et notamment, au président Alassane Ouattara pour ''son leadership qui a permis davantage de redorer le blason de la communauté ouest Africaine''. Aussi, l’orateur a-t-il salué et rappelé quelques unes des actions innovatrices et courageuses'' engagées sous la conduite du numéro 1 Ivoirien au cours de ses deux années de mandat. Et le président de la Commission d’indiquer que le prochain sommet de la Cedeao se tiendra à Abuja, capitale du Nigéria, à une date qui sera fixée ultérieurement de concert avec l’ensemble des chefs d’Etat des 15 pays membres de l'organisation.

La lecture du Communiqué final a ensuite fait place à la lecture de la Motion de remerciement qui a été lue par le président Malien, Ibrahim Boubacar Keïta. Ce dernier a, au nom de ses pairs, salué le président Alassane Ouattara et l’ensemble des Ivoiriens pour les commodités et l’hospitalité dont ont été les chefs d'Etat durant leur séjour de 48 heures à Yamoussoukro, capitale politique Ivoirienne et ville natale de feu le président Houphouët Boigny. En plus, les chefs d’Etat et de gouvernement présents, ont exprimé leur gratitude et leur reconnaissance vis-à-vis de M. Alassane Ouattara pour tout le travail abattu au cours de son mandat, en sa qualité de président en Exercice de la Cedeao. Mais comme si le contenu de cette motion ne suffisait pas, le président Yayi Boni du Bénin a été commis par l’ensemble des participants à ce sommet, pour adresser un vibrant hommage à son «aîné», Alassane Ouattara. Au-delà, Yayi Boni a fait un véritable témoignage à travers lequel il n’a pas tari d’éloges à l’endroit du président Ouattara.

Hommages à Ouattara

Ces hommages ont fait place à l’intervention du président sortant et hôte du 44è sommet ordinaire. Le chef de l’Etat Ivoirien a exprimé toute sa joie et celle de son peuple de recevoir les assises de la Cedeao. Il a salué le choix de son successeur, John Dramani Mahama, tout en l’assurant de son indéfectible soutien personnel et celui de l’ensemble de ses homologues pendant son mandat. «Je voudrais féliciter le président John Dramani Mahama que les chefs d’Etat ont porté à la tête notre organisation commune. M. le président, cher frère, cher ami, vos homologues viennent ainsi de vous témoigner leur reconnaissance pour votre engagement et votre dévouement aux idéaux de notre Organisation. Je voudrais vous assurer de notre soutien total. Je souhaite que votre mandat soit fructueux pour notre région. Je suis convaincu que sous votre présidence, la Cedeao se renforcera davantage pour atteindre notre objectif d’une Cedeao des peuples», a déclaré le président Ouattara. «Vous pouvez compter sur notre disponibilité dans l’accomplissement de votre mandat qui, j’en suis convaincu, nous permettra de franchir une nouvelle étape dans le processus d’intégration politique, économique et sécuritaire de notre région. Nous serons, tous, à vos côtés M. le président. Je sais que la Cedeao est entre de bonnes mains, et qu’elle continuera sa marche vers le développement, le renforcement de la démocratie, la paix et la sécurité. Je suis certain qu’avec vous, la Cedeao va connaître de nouveaux succès pour l’amélioration du bien être de nos populations», a insisté le président sortant de l’organisation, qui a tenu à remercier le président de la commission, Kadré Désiré Ouédraogo, qui selon lui, a toujours témoigné de son expérience, de son dévouement et de sa rigueur.

Alassane Ouattara a remercié tous ses homologues pour le soutien constant qui lui a été apporté. Il a salué également la Commission, les Commissaires et les différentes institutions de la Communauté. Non sans associer à ces remerciements les ministres, les experts, mais aussi les interprètes qui ont œuvré au succès de ce sommet. Comme on pouvait s’y attendre, c’est le tout nouveau président en Exercice de la Cedeao, le Ghanéen John Dramani Mahama, qui a mis fin aux travaux de ce 44è sommet de la Cedeao, à travers son allocution.

Annoncé au pupitre par son prédécesseur, John Dramani a exprimé toute sa gratitude pour sa désignation en qualité de président de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement. Choix qui, selon lui, honore non seulement sa personne, mais aussi tout le peuple Ghanéen. Le président Dramani a rendu un hommage mérité au président Ouattara qui, au cours de deux ans de mandat, a abattu un travail très remarquable à la tête de la Cedeao, à travers son engagement dans le processus de retour à la légalité constitutionnelle aussi bien au Mali qu’en Guinée-Bissau. Une situation qui selon lui, a donné une certaine notoriété à la Cedeao. Le nouveau patron de la communauté sous-régionale, s’est engagé à mériter la confiance placée en lui par ses pairs, en œuvrant à l’aboutissement des grands chantiers en cours concernant, notamment, la sécurité, l’intégration politique et économique. Notons que le 44ème sommet ordinaire de la Cedeao s’est achevé par une conférence de presse animée conjointement par John Dramani et Kadré Désiré Ouédraogo.

Camille SIABA

(A Yamoussoukro)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2