A 4 mois de la présidentielle: La grande offensive d'Affi N'Guessan en Europe


24/06/2015
Affi N'Guessan cherche des soutiens en France et en Europe pour gagner la prochaine présidentielle (Photo d'archives)
A quatre mois de la prochaine élection présidentielle, Pascal Affi N'guessan a décidé d'engager une offensive diplomatique en Europe.

Selon Jeune Afrique, qui rapporte l'information dans son édition de cette semaine, le président du Front populaire ivoirien (Fpi) a débarqué à Paris depuis le 19 juin 2015. Il compte rester en Europe jusqu'au 3 juillet prochain. Affi N'Guessan entend mettre à profit ce séjour en terre française pour nouer des contacts avec des acteurs politiques qui comptent sur les bords de la Seine. Fini le temps où son parti voyait en la France et ses dirigeants des fossoyeurs du régime Gbagbo. La roue ayant tourné, le président du Fpi a décidé de composer désormais avec des acteurs politiques français dans la perspective de la prochaine présidentielle. Candidat à ce scrutin pour le compte de son parti, le Fpi, Affi veut miser sur des décideurs susceptibles de l'aider à réussir son pari, celui de faire tomber Alassane Ouattara. A cet effet, il prévoit de rencontrer, lors de son séjour, la conseillère Afrique de l'Elysée, Hélène le Gal et le Directeur Afrique-océan indien au Quai d'Orsay, Jean-Christophe Belliard. Ces rencontres au haut sommet sont une occasion rêvée pour le président-candidat du Fpi d'expliquer à ses interlocuteurs les réalités politiques en Côte d'Ivoire, à quatre mois de la présidentielle. Il s'agira pour Affi N'Guessan d'amener ses camarades socialistes à influer sur le processus électoral en amenant les autorités ivoiriennes à prendre en compte les préoccupations de l'opposition, notamment du Fpi. Nul doute que, s'il parvient à être reçu par ces personnalités, Affi évoquera également la situation au sein de son parti, où il est contesté par le camp Aboudrahamane Sangaré. A ses interlocuteurs, il ne manquera pas de souligner qu'il reste le seul patron du parti fondé par Laurent Gbagbo. Outre, les hommes politiques, Affi rencontrera des décideurs du monde économique, notamment ceux du Medef. Avec cette organisation patronale française, il sera sans doute question d'exposer sa vision économique au cas où il prendrait les rênes de la Côte d'Ivoire. Après la France, le président du Fpi mettra le cap sur Bruxelles, le 26 juin, où il prévoit de rencontrer des décideurs de l'Union européenne.

Assane NIADA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Assane Niada

|

  • SOURCE: Soir info

Videodrome