Cour pénale internationale : Une avocate camerounaise s'engage dans la défense de Blé Goudé


06/12/2016
Cour pénale internationale : Une avocate camerounaise s'engage dans la défense de Blé Goudé
(Photo d'archives)
Charles Blé Goudé ne veut pas faire de vieux os à la Cour pénale internationale (Cpi). Pour cela, il vient de renforcer son équipe de défense avec l'entrée dans le box de ces hommes de loi d'une nouvelle avocate.

Josette Kadji, c'est d'elle qu'il s'agit, est révélée par l'hebdomadaire panafricain Jeune Afrique (J.A.), dans sa dernière parution. Cette Camerounaise, inscrite au barreau du Cameroun depuis 1985, écrit J.A., est agréée auprès de la Cpi depuis 2004. Elle a fait ses preuves, selon le confrère, au tribunal pénal pour le Rwanda à partir de 1997.

Si l'information est avérée, l'équipe de défense sera composée désormais de 9 avocats. Outre la Camerounaise, il s'agit du Néerlandais Geert-Jan Alexander Knoops, inscrit au barreau d’Amsterdam, des Ivoiriens N’dry Koffi Claver, Jean-Serges Gbougnon et Séry Simplice Zokou, de l'Américaine Antonia Maria Dyk et de la Française Marion Carrin, juriste. Sans oublier deux consultantes juridiques, la Néerlandaise Carry Hamburger du barreau d’Amsterdam et la Kényane Phoebe Oyugi, juriste.

En étoffant son équipe, l'ex-leader de la galaxie patriotique espère se sortir de la nasse de la procureure Fatou Bensouda, qui l'accuse de crimes contre l’humanité, à savoir meurtre, viol, actes inhumains et persécution.

Y.DOUMBIA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Yacouba Doumbia

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2