Riviera

Opération de sécurisation: Des Français interpellés dans le périmètre de la résidence du Chef de l’Etat

Ce qu’ils faisaient
24/08/2012
Par ces temps où le climat de la sécurité n’est pas vraiment des plus cléments, les services en charge de la surveillance du périmètre de la résidence présidentielle à la Riviera, dans la commune de Cocody, ne plaisantent pas du tout.
Tous ceux qui pensent qu’ils peuvent s’y balader comme dans un moulin à café, doivent s’attendre à des infortunes. Ainsi, après le cas de l’arrestation du lycéen M.K Roméo évoqué dans nos colonnes le samedi 18 août 2012, c’est au tour de deux ressortissants français, de l’apprendre à leurs dépens. Les faits ont eu lieu dans la matinée du mercredi 15 août 2012.
En effet, nous indiquent nos sources, il est environ 11h, quand trois hommes dont deux de race blanche et l’autre, un Africain, se retrouvent dans le périmètre de la résidence du Président de la République Alassane Ouattara. L’un d’eux est muni d’un appareil-photo dont il orientait l’objectif sur des cibles précises ici. A ce moment-là, surgissent des éléments de la Garde de sécurité du Président de la République ( Gspr). Sans autre forme de procès, ils interpellent les trois individus aux attitudes bien suspectes à leurs yeux.
Peu après, ces derniers sont mis à la disposition du commissariat de police du 18ème arrondissement à la Riviera, qui ouvre immédiatement une enquête. Les trois individus, accusés de faire des prises de vue non autorisées dans le périmètre de la résidence du Chef de l’Etat, sont identifiés. Ce sont Jean-François Sylvain C., agent de maîtrise, Didier Louis Jules B, agent technique, tous deux français et leur compagnon, l’Ivoirien K.K N’da, secrétaire général du syndicat national des agents du secteur des mines et des combustibles.
Mais en menant immédiatement des investigations, les enquêteurs découvrent que les trois hommes n’étaient nullement dangereux pour la sûreté de l’Etat, encore moins, pour celle du chef de l’exécutif. La fouille de leur appareil-photo, ne laisse rien découvrir de compromettant. Mieux, ce sont d’honnêtes citoyens. En effet, indiquent toujours nos sources, c’est depuis le mardi 14 août 2012, que les deux Français ont foulé le sol ivoirien. Et cela, dans le cadre officiel de la formations d’agents de la Compagnie ivoirienne d’électricité ( Cie). Formation prévue à partir du jeudi 16 août 2012. C’est donc en attendant, qu’ils décident d’une visite pour découvrir les merveilles d’Abidjan. Cela, sous la conduite de K.K. N’da et à bord d’un véhicule mis spécialement à leur disposition par la Cie. La preuve de leur bonne foi étant établie, les trois hommes sont alors naturellement relâchés.

KIKIE Ahou Nazaire

Kikié Nazaire

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

Videodrome