Akoun inculpé pour troubles à l’ordre public: Ce n’est pas fini…


29/08/2012
Akoun Laurent sera jugé demain vendredi 31 août 2012 en flagrant délit.
Ce qui est su, c’est l’inculpation, mardi 28 août 2012, d’Akoun Laurent pour « troubles à l’ordre public ». On sait aussi qu’il sera jugé demain vendredi 31 août 2012 en flagrant délit.

Par contre, on ne sait pas encore si c’est le seul chef d’accusation qui sera finalement retenu contre le Secrétaire général par intérim et Porte-parole du Front populaire ivoirien (Fpi). A écouter le Procureur de la République près du tribunal de Première instance d’Abidjan-Plateau, Simplice Koffi Kouadio, la procédure suit son cours. « Il (M. Akoun) sera jugé en fin de semaine probablement dans le cadre d'une procédure de flagrant délit. Mais la procédure d'instruction suit son cours normal. Si d'autres faits lui sont imputés lors de l'enquête, ils seront ajoutés au premier chef d’accusation », a indiqué, mardi 28 août 2012, Simplice Koffi Kouadio à jeuneafrique.com. C’est dire que ce n’est pas encore fini…

Outre cette sortie, l’autre élément qui intrigue plus d’un pro-Gbagbo, c’est la mention qui aurait été inscrite sur le billet d’écrou de l’ex-député d’Alépé. Le journal « Notre Voie » informait, mardi 28 août 2012, qu’il était mentionné « Atteinte à la sûreté de l’Etat » sur son billet quand il est arrivé à la Maison d’Arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). Me Toussaint Zahui Dako, l’avocat de Laurent Akoun, a expliqué à l’Agence France presse (Afp) que son client est poursuivi pour des déclarations tenues la semaine dernière lors d’une conférence de presse, au cours de laquelle il avait accusé le pouvoir du président Alassane Ouattara d’imposer un « modèle totalitaire » et d’avoir commandité des attaques d’hommes en armes contre le siège du Fpi et de Cyclone, éditeur de « Le Temps » et « Lg Infos ».

L’avocat s’est étonné que les propos tenus alors puissent être jugés « de nature à troubler l’ordre public ». En plus de l’accusation de « troubles à l’ordre public », Akoun Laurent sera-t-il poursuivi pour « Atteinte à la sûreté de l’Etat » à l’instar de son Secrétaire général-adjoint chargé du suivi de l’action gouvernementale, Alphonse Douati incarcéré à la Maca depuis le mardi 21 août 2012 ? On en saura davantage dans les prochains jours !

SYLLA A.

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: Soir info