ELECTIONS MUNICIPALES Des militants du MFA désavouent leur responsable à Treichville


12/02/2012
Des jeunes du Mouvement des forces d'avenir (MFA) et des femmes dudit parti à Treichville ont désavoué leur responsable politique local dans une déclaration qu'ils nous ont fait parvenir, hier mercredi 8 février.

Cette déclaration, signée de Konan Konan Vivien, président de la JMFA et de Mme Yao née Franceline, indique que Doumbia Mamadou alias Madoubi, qui se fait passer pour le responsable du MFA à Treichville, ne l'est pas. « Nous JMFA et UFMFA de Treichville venons par la présente informer l'opinion nationale et locale de Treichville des agissements de Monsieur Doumbia Mamadou dit Madoubi, qui se fait passer pour le délégué MFA de Treichville, ce qu'il n'est pas et n'a jamais été », notent les signataires de la déclaration, qui s'offusquent contre la récente sortie de Madoubi relative à son soutien au candidat à l'élection municipale à Treichville, Cissé Ibrahim.

Doumbia Mamadou avait déclaré au cours d'une cérémonie de soutien au candidat Cissé, qu'il avait dit non à l'actuel maire de la commune de Treichville, Amichia François, quand celui-ci avait décidé de prendre la tête de liste des municipales à venir. « Nous condamnons avec la dernière énergie les agissements de M Doumbia qui tente de semer la confusion au sein de la famille RHDP de Treichville. Nous condamnons avec la dernière énergie cette usurpation de titre et l'utilisation abusive de l'image d'Anaky pour illustrer les interviews. Les agissements de Madoubi ne concernent que sa seule et unique personne, lui qui n'a jamais organisé une seule rencontre avec la base qu'il ne connait pas. Le MFA est un parti organisé et sa direction n'a donné aucun mot d'ordre en ce qui concerne les élections municipales, mais reste toujours favorable à une candidature RHDP », ont conclu Konan Konan Vivien et Mme Yao Franceline.

Y.D

Super User

|

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry's standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book. It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged.

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

 

Videodrome