Présidentielle de 2020/ Ouattara insiste : « La constitution me permet de faire deux autres mandats »

«  Aux deux dernières réunions sur la Cei, le Pdci a décidé de ne pas y participer »
06/08/2019
Présidentielle de 2020/ Ouattara insiste : « La constitution me permet de faire deux autres mandats »
Alassane Ouattara a indiqué que tous les partis politiques ont participé aux débats sur la Cei.

Va-t-il rempiler pour 5 autres années ? Alassane Ouattara a laissé planer le suspens lors de son adresse à la nation de ce 6 août 2019.

« La constitution me permet de faire deux autres mandats si je le souhaite. Je vais prendre ma décision au moment opportun. Et, sur la base de ce mon parti me dira de faire. Pour le moment, j'ai 77 ans, j'aurais 78 ans l'année prochaine », a-t-il fait observer.

Par ailleurs, le chef de l’État ivoirien a martelé que le débat est clos sur la nouvelle commission électorale indépendante (CEI). «  La commission africaine des droits de l'homme et des peuples avait demandé sur l'intervention d'une Ong que la société civile soit mieux représentée. Elle avait trois membres, maintenant elle aura six. Nous avions une commission qui avait 17 membres et la moitié était censée être proche du pouvoir, maintenant nous avons une commission où il y a 15 membres où on ne peut considérer que le 1/3 est proche du pouvoir. Donc, nous avons rempli nos obligations », a-t-il souligné.

En outre Alassane Ouattara a fait cette observation : « C'est ce qui est le plus important. Nous avons tenu pendant 6 mois des réunions avec les partis politiques et la société civile et ce consensus global a permis d'aller de l'avant. Maintenant, je suis bien placé pour savoir que la politique de la chaise vide n'est pas la bonne chose. Voyez-vous, le Rdr en son temps avait boycotté les élections. Qu'est-ce qui s'est passé ? L 'Assemblée a continué de fonctionner pendant 6 ans sans un député Rdr. J'ai toujours dit aux gens du Rdr que c'était une erreur », a-t-il soutenu.

Puis, il a répondu aux critiques formulées par Konan Bédié la semaine dernière sur la nouvelle Cei. « Nous avons la reforme de la Commission électorale indépendante, je constate que tout le monde y a participé et qu'au dernier moment, les deux dernières réunions, le Pdci a décidé de ne pas y participer. C'est dommage parce que la commission a été votée par l'Assemblée et par le Sénat et je crois qu'ils ont saisi le Conseil constitutionnel », a-t-il dénoncé.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome