Tabou-Tournée du président du Sénat: Ahoussou-Kouadio aux populations : « Barrez la route aux auteurs de troubles »


16/12/2019
Tabou-Tournée du président du Sénat: Ahoussou-Kouadio aux populations : « Barrez la route aux auteurs de troubles »
« Depuis 2011, la Côte d'Ivoire a renoué avec la paix. Et cela ne doit pas s'estomper », plaide le président du Sénat.

Le président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio, était le jeudi 12 décembre 2019, à Tabou, première étape de sa tournée de sensibilisation au vivre ensemble et à la paix dans la région de San Pedro. A la place de la gare routière où il a animé un meeting, le sénateur du Bélier a eu une adresse à l'endroit de la classe politique.

« Je voudrais lancer un appel à toute la classe politique ivoirienne surtout à nous tous qui nous réclamons héritiers de Félix Houphouët-Boigny. Pourquoi ne pas emprunter le chemin tracé par Félix Houphouët-Boigny ? », s'est interrogé le président du Sénat. Puis d'ajouter : « revenons au temps de Félix Houphouët-Boigny. Nous devons faire la politique autrement. Parce que la vraie politique est faite pour rassembler les gens. La politique n'est pas faite pour diviser les gens, la politique n'est pas là pour nous opposer les uns aux autres. La politique est là pour faire le développement, la politique n'est pas là pour faire peur aux gens. Ne permettez plus que des gens troublent la paix retrouvée aujourd'hui. Barrez la route aux auteurs de troubles, aux fossoyeurs de la Côte d'Ivoire ».

Se prononçant sur la création du Rhdp, le président du Sénat a fait savoir que le parti a été créé en vue de régler les incompréhensions nées entre les fils et filles de feu Félix Houphouët-Boigny au lendemain de sa mort. « C'est ensemble que nous avons créé le Rhdp. Si ça ne va pas, on doit aller à la maison du père pour régler nos problèmes. On ne règle pas les problèmes dehors. Faisons attention, regardons la Côte d'Ivoire. Suivons ceux qui vont nous aider à développer notre pays », a dit l'ancien Premier ministre.

Avant de se rendre dans la cité du Djibetoa, Ahoussou-Kouadio et sa délégation, composée entre autres du maire de la commune de San Pedro, Anoblé Miezan, de plusieurs autres maires et de sénateurs, sont allés faire leurs civilités à la chefferie traditionnelle kroumen. « Je suis en tournée pour parler de la paix. Bientôt, nous serons en 2020. Et vous savez ce que représente cette année pour notre pays, la Côte d'Ivoire. Des gens tiennent déjà des propos qui ne vont pas dans le sens de la paix prônée par le président Alassane Ouattara. Mais quand on a connu des moments de braise, on sait apprécier la paix. Depuis 2011, la Côte d'Ivoire a renoué avec la paix. Et cela ne doit pas s'estomper», a expliqué le président du Sénat.

 

Alan OUREGA

Correspondant régional

Alan Ourega

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

Videodrome