Côte d'Ivoire : Konan Bédié dénonce une instrumentalisation de la justice et un bilan économique peu relisant


31/12/2019
Côte d'Ivoire : Konan Bédié dénonce une instrumentalisation de la justice et un bilan économique peu relisant
Konan Bédié a dénoncé une instrumentalisation de la justice

Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) a dénoncé une instrumentalisation de la justice et un bilan économique et social peu relisant. Il a fait ces observations à l'occasion de son message à la nation, ce mardi 31 décembre 2019.

« A ce jour, je note qu'aucun progrès significatif n'a été effectué par le gouvernement en terme de réponses efficaces aux dérives constatées et dénoncées régulièrement par mes soins. A ce propos, toute l'année 2019, j'ai dénoncé l'instrumentalisation de la justice par le pouvoir exécutif. Cela met en péril, les droits humains du justiciable et rabaisse l'État de droit et la démocratie. En témoigne la condamnation par contumace de Noël Akossy Bendjo, contraint à un exil pour des faits non fondés et celle de Jacques Mangoua pour délit imaginaire, non constitué », a-t-il dénoncé.

Henri Konan Bédié a par ailleurs, jugé peu relisant le bilan économique du gouvernement. « Au plan économique, j’ai rappelé la paupérisation accrue des masses paysannes en raison de la baisse des revenus des principaux produits de rente que sont le cacao, le café et l’hévéa, faute d’une stabilisation efficace.

Cela s’est traduit par une tendance baissière du taux de croissance du PIB qui est passé de 8,2% en 2016 à 7,4% à fin 2018 et un accroissement du niveau du chômage dont le taux se situe entre 70 et 90% de la population active ».

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome