Après l'audience à la cpi : Affousiata Bamba-Lamine tire sur le pouvoir: « Le régime d'Alassane Ouattara a fini de convaincre le monde entier de sa volonté de confisquer le pouvoir »


11/02/2020
Après l'audience à la cpi : Affousiata Bamba-Lamine tire sur le pouvoir: « Le régime d'Alassane Ouattara a fini de convaincre le monde entier de sa volonté de confisquer le pouvoir »
Affoussiata Bamba-Lamine s’est prononcée sur le procès Gbagbo à la Cpi.

Des pro-Soro se sont mobilisés pour l’audience de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, à La Haye, le jeudi 6 février 2020. Ils n’ont pas manqué de suivre de leurs différentes positions, le déroulement du procès. Conseillère juridique de Guillaume Soro, Affoussiata Bamba-Lamine, a réagi à l’audience qui devait statuer sur une éventuelle levée des restrictions imposées à Laurent Gbagbo et à son ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé, libérés sous conditions, le 1er février 2019.


Dans un tweet qu’elle a fait, le vendredi 7 février, la collaboratrice du président de Générations et peuples solidaires (Gps) a vivement critiqué le pouvoir d’Abidjan qui, pour elle, est à l’initiative de cette énième audience. Cela, dans le but de bâillonner l’opposition , pour se maintenir au pouvoir.

« Le régime de Ouattara (Aassane) a fini de convaincre le monde entier de sa volonté de confisquer le pouvoir, en cherchant à réduire au silence l'opposition et ce, en violation des règles de procédure judiciaire. Le procès en cours à la Cpi en est une illustration parfaite ! », a lâché l’ancienne ministre de la Communication.

De son côté, l’ancien président de l’Assemblée nationale et candidat déclaré à la présidentielle d’octobre 2020, Guillaume Soro, toujours en attente d’une audience avec l’ex-chef de l’État, Laurent Gbagbo, s’est gardé de commenter la procédure en cours devant la Cour pénale internationale (Cpi).

Alassane SANOU

Alassane SANOU

|

  • SOURCE: Soir info

Videodrome