Marche de protestation annoncée / L'armée en alerte maximale : Voici les différents sites sous contrôle ; l'entrée au Plateau filtrée


10/08/2020
Marche de protestation annoncée / L'armée en alerte maximale : Voici les différents sites sous contrôle ; l'entrée au Plateau filtrée
La police est postée à différents endorits pour dissuader les manifestants. (Ph: DR)

En réponse aux marches et rassemblements de protestations annoncés ce lundi 10 août 2020, l'armée ivoirienne a investi des zones sensibles de la capitale abidjanaise. L'accès à la commune du Plateau est filtré par les forces de l'ordre.

Le Gouvernement ivoirien prend au sérieux les marches et mouvements de protestation annoncés ce lundi 10 août 2020. Pour faire barrière aux éventuels manifestants, l'armée ivoirienne, singulièrement la police est déployée dans la capitale économique. Ces éléments des Forces de défense et de sécurité ont pris position à des différents points stratégiques. Ainsi, en venant de la commune de Yopougon pour le Plateau, par la Carena, un fort détachement de policiers est installé au niveau de l’École nationale des Douanes, juste dans le dos de la compagnie fruitière Éolis. Un autre détachement de la police posté au niveau de la gare lagunaire du Plateau, filtre l'entrée des véhicules dans ladite commune. Le pont Général De Gaule est également occupé par la police. En clair, ces forces sont déployées pour dissuader les éventuels manifestants.
Des marches et rassemblements, faut-il le noter, ont été annoncés au niveau des trois ponts, à savoir : HKB (Henri Konan Bédié), De Gaule, FHB (Félix Houphouet Boigny) ; au Plateau, au niveau de la CEI (Commission électorale indépendante) aux Deux-Plateaux et à Yopougon.

I.B.

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome