Depuis Paris : Soro lance un appel, ce lundi


10/08/2020
Depuis Paris : Soro lance un appel, ce lundi
Guillaume Soro appelle à une lutte collective contre les despotes.

Le président du mouvement Générations et peuples solidaires (Gps), Guillaume Soro a lancé un appel, ce lundi 10 août 2020, sur sa page Facebook, à faire front contre les despotismes.

« Amies et Amis,Camarades, Chers Tous, puisse cette semaine du 10 août 2020 être l’occasion pour les peuples africains en lutte de renforcer leur intelligence collective contre tous les despotismes !Ensemble, gagnons ! ». Tel est le bref message qu’il a délivré en ce début de semaine assez spéciale en Côte d’Ivoire.

On note que des messages sur les réseaux sociaux avaient appelé les populations à une mobilisation pour dire non à un troisième mandat d’Alassane Ouattara ce lundi. Aussi, le pouvoir a-t-il pris très au sérieux ces messages et a déployé des éléments des forces de l’ordre sur les places stratégiques de la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Pour leur part, les populations abidjanaises sont sorties pour vaquer à leurs occupations, la peur au ventre. L’activité économique s’en est fortement ressentie. Tant et si bien que si le projet était de perturber la vie économique, l’objectif semble atteint.

C’est dans ce contexte qu’ est intervenu, à la mi-journée, ce lundi, l’appel de M. Soro à la solidarité contre les « despotismes ».

Rappelons que Guillaume Soro, ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire vit en exil en France depuis son retour manqué à Abidjan, le 23 décembre 2020. Il a été condamné par les juridictions ivoiriennes à 20 ans de prison et 5 ans de privation de ses droits civiques, entre autres, pour blanchiment de deniers publics détournés. Il est également accusé de tentative de déstabilisation des institutions de la République. Des accusations que l’ancien Premier Ministre d’Alassane Ouattara a rejetées.

Jonas BAIKEH

 

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome