Situation politique en Côte d'Ivoire : Myss Belmonde Dogo appelle au calme : « Nous ne devons plus revivre 2011 »


13/08/2020
Situation politique en Côte d'Ivoire : Myss Belmonde Dogo appelle au calme : « Nous ne devons plus revivre 2011 »
« C'est dans les urnes que nous élirons le président Alassane Ouattara et non dans les rues »

La Secrétaire d’État auprès du ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, chargée de l’Autonomisation des femmes, Myss Belmonde Dogo a pris part à la rencontre des femmes du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), mercredi 12 août 2020, au bureau annexe du RHDP sis à la Rue Lepic Cocody.

Cette rencontre dont l'objectif était d'apporter l'appui des femmes à la candidature du président Alassane Ouattara, a été l'occasion pour la Secrétaire d'État de lancer un message d'apaisement à l'endroit de la population ivoirienne. « Femmes de Côte d’Ivoire, disons Non aux va-t-en-guerre », a lancé Myss Belmonde Dogo, invitant l’opposition à mettre balle à terre pour la tenue d’un scrutin apaisé en octobre prochain. « Nous voulons aller de l’avant avec le président Alassane Ouattara. Nous avons un seul objectif : Aller aux élections. C’est dans les urnes que tout se décide. Ce n’est pas dans la rue », a-t-elle rappelé, puis de signifier aux femmes du RHDP, qu'il n'y a rien de nouveau sur cette terre de Côte d'Ivoire. « De Bedie à Gbagbo, tous ont dirigé ce pays. Mais, il a fallu le président Alassane Ouattara pour que la Femme ait une place de choix dans la gestion du pouvoir, pour que l'autonomisation soit une réalité en Côte d'Ivoire, pour que Ouragahio ait du bitume et que le département de Gagnoa ait de l'eau. Oui, femmes du RHDP, nous avons un grand président, grand par sa vision et ses idées. Ne nous trompons pas de combat », a appelé la Secrétaire d'État chargée de l'Autonomisation des femmes. Répondant à ceux qui véhiculent l'information selon laquelle la caution et le parrainage pour la présidentielle d'octobre 2020 sont une décision du Chef de l'État, le président Alassane Ouattara, Myss Belmonde Dogo a dit que c'est pas vrai. « Le Président a pris une ordonnance qui a été ratifiée par les députés le 28 mai 2020 et par les Sénateurs. Cette ordonnance est une loi », a-t-elle dit. Faisant remarquer que les femmes du RHDP n'ont pas manifesté face au choix des candidats d'autres formations politiques dans le cadre de la présidentielle à venir, elle a invité l'ensemble de la population à se tourner vers les urnes. « C'est dans les urnes que nous élirons le président Alassane Ouattara et non dans les rues », a-t-elle affirmé.
Myss Belmonde Dogo avait à ses côtés plusieurs ministres du Gouvernement dont Kandia Camara et Anne Ouloto.

Irène BATH (Infos : Sercom)

Irene Bath

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

Videodrome