Processus électoral : L’opposition pose un lapin à Hamed Bakayoko


17/10/2020
Processus électoral : L’opposition pose un lapin à Hamed Bakayoko
Hamed Bakayoko lâché par l'opposition.

Selon un communiqué datant du vendredi 16 octobre 2020, tous les partis politiques devaient avoir une rencontre avec le premier ministre Hamed Bakayoko. Mais ceux-ci ne l’ont pas honoré.

La désobéissance civile lancée par l’opposition n’est certainement pas des paroles en l’air. Les membres de l’opposition sont tous unanimes sur la question. Ce samedi 17 octobre 2020 devait se tenir une séance de travail du Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Sidiki Diakité avec les groupements politiques ayant pris part au dialogue politique sur le processus électoral de 2020. Une séance qui était présidé par le Premier ministre Hamed Bakayoko. Elle était prévue se tenir à 11 h dans la salle C de la Primature.

Sans grande surprise avec le mot d’ordre de la désobéissance civile et du boycott, tous les partis de l’opposition ne se sont pas présentés, ni représentés. Le PDCI, l’EDS, le FPI/AFD, l’URD et le RPP étaient tous absents de la salle se séance.

 A ce rendez-vous, il était question d’aborder le cadre organisationnel du scrutin du 31 octobre 2020.

Alain Zadi

Alain Zadi

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2