Gaston Ouassénan : "Si l’ennemi est encore debout, nous devons faire preuve d’intelligence"


21/11/2020
Gaston Ouassénan : "Si l’ennemi est encore debout, nous devons faire preuve d’intelligence"
Dr

Gaston Ouassénan, cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, a invité samedi la jeunesse à "faire preuve d’intelligence" dans le cadre d’une désobéissance civile lancée contre le troisième mandat d’Alassane Ouattara, lors d’une cérémonie à Daoukro.


"Je vous demande tous pardon. D’ici, rentrer tranquillement à la maison. Je ne veux pas encore perdre un autre. Si l’ennemi est encore debout, nous devons faire preuve d’intelligence. Je vous demande de rentrer chez vous", a-t-il déclaré lors de l’inhumation de N’Guessan Koffi Toussaint, assassiné lors d’une manifestation dans la ville natale de l’ancien président Henri Konan Bédié.


A l’annonce de la candidature en août d’Alassane Ouattara pour un troisième mandat jugé "illégal et anticonstitutionnel" par l’opposition, et l’appel à la désobéissance civile et au boycott actif de l’élection présidentielle par celle-ci, la Côte d’Ivoire a connu des séries de violences à Abidjan, Daoukro, Mbatto, Bonoua, Dabou... jusqu’en novembre.


Le bilan officiel de ces violences la mort de 85 personnes, de 484 blessés et de nombreux dégâts matériels.

 

"A savoir qu’un être humain a osé t’abattre à bout portant avec une arme a feu, cela est indigne de la Côte d’Ivoire. Une Côte d’Ivoire que le président Félix Houphouët-Boigny et son successeur ont voulu un pays de paix, un pays de dialogue où l’on respecte la loi. Malheureusement, il y a certaines personnes qui ne veulent pas respecter la loi de la Côte d’Ivoire et cela nous a amené à cette triste, cette douloureuse situation", a indiqué M. Ouassénan à l’endroit du défunt.

 

Alain TRA BI

Alain TRA BI

|

  • SOURCE: Linfodrome

Videodrome