Thaïlande : L'adversaire du champion de France de boxe-Thaï décède quelques jours après un coup de coude

Publié le
thailande-l-adversaire-du-champion-de-france-de-boxe-thai-decede-quelques-jours-apres-un-coup-de-coude l’adversaire du champion de France décède quelques jours après un coup de coude.
Faits divers

Anthony Durand, champion de France de boxe thaï, a vu son adversaire perdre la vie quelques jours après avoir reçu un coup de coude, lors de leur combat en Thaïlande.

Un véritable drame. Lors d’un gala de boxe thaïlandaise en banlieue de Bangkok le 15 juillet dernier, Anthony Durand, double champion de France de la discipline, a mis KO Phanphet Phadungchai, une star du muay thaï en Thaïlande, sur un coup de coude. Malheureusement, ce dernier ne s’en est jamais relevé.

Il décède quelques jours après un coup de coude

La scène s’est déroulée dans le cinquième round alors qu’il restait une minute et 18 secondes de combat. C’est à ce moment que le Français a déclenché un coup de coude retourné.

« Je me sens responsable et personne ne peut m’enlever ça de la tête. Même si vos messages, appels et commentaires meréconfortent en ce moment, je suis profondément triste ».

Le Thaïlandais, touché à la tête, est tombé KO sur le ring. Mais il respirait encore. Transporté à l’hôpital, le champion local, âgé de 25 ans, a été plongé en état de mort cérébrale à la suite de cette blessure, et a été maintenu en vie pendant neuf jours avant de décéder samedi dernier.

 Côte d'Ivoire : Décès à Abidjan d'un haut gradé de la gendarmerie nationale

«Je suis conscient que je ne suis pas responsable de ce qui se passe, mais je ne peux pas me dire ‘Ce sont les risques, à un moment donné, il faut s’y attendre’, a confié celui qui est licencié au Château thaï boxing de Nemours. C’est un gros choc, il a peut-être pris beaucoup de coups avant ce combat… Je l’ai affronté pendant cinq rounds et c’était l’un de mes derniers coups… Alors bien sûr, je me sens responsable et personne ne peut m’enlever ça de la tête. Même si vos messages, appels et commentaires me réconfortent en ce moment, je suis profondément triste. C’est inexplicable mais c’est le destin et je n’ai pas le droit de m’y opposer.»

Complètement effondré par cet épisode, Anthony Durand (22 ans) a décidé de mettre un terme à sa carrière.

«Je souhaite seulement qu’il repose en paix maintenant, et je m’engage auprès de sa mère, de sa femme et de leur petite fille à contribuer financièrement jusqu’à ce qu’elles me disent qu’elles n’en ont plus besoin. C’était mon 28e combat mais c’était le dernier», a-t-il indiqué.

Ce jeune père de trois enfants a ouvert une cagnotte pour la famille de Phanphet Phadungchai, qu’il partage sur son compte Instagram.