Insolites : Des filles de joie menacent de se lancer dans une grève illimitée


25/09/2020
Insolites : Des filles de joie menacent de se lancer dans une grève illimitée
Face à la cherté de la vie, des prostituées menacent de rentrer en grève

Ça se passe dans un pays proche de la Côte d’Ivoire. Les filles de joie ont décidé d’observer une période de grève à cause de la cherté de la vie. Les prostituées d’Onitsha, dans l’État d’Anambra au Nigeria, ont menacé de se lancer dans une grève illimitée à partir du 1er octobre prochain

 

Organisées en association, les filles de joie estiment que les récentes hausses sont survenues alors qu’elles ne se sont pas encore remises des effets du coronavirus, les handicape dans l’exercice de leur métier. La porte-parole de cette association Uto Nwanyi l’a clairement exprimée ‘’Le problème du coronavirus a commencé en mars de cette année et a duré quatre mois. Tout au long de la période, nos membres ont cessé leurs activités ; aucun patronage d’aucune sorte ; aucun de nos membres n’a été en mesure de répondre à des besoins personnels’’ a déclaré Uto Nwanyi. Le comble selon Uto Nwanyi vient du fait que le gouvernement fédéral ne semble pas se préoccuper de leur situation.
‘’Alors que nous ne nous étions pas encore remise du coronavirus, le gouvernement fédéral a proposé une augmentation de prix à la pompe. Les compagnies d’électricité ont également proposé une hausse des tarifs. Cela a conduit à une augmentation du loyer, du transport et du coût de la vie en général. La situation nous pique plus qu’elle n’affecte aucun autre groupe au Nigeria. Par conséquent, nous sommes d’avis que la situation sera inversée dans les sept jours’’ a –t- elle indiqué.

Devant cette fâcheuse situation les filles de joie ont déclaré que si le gouvernement fédéral n’agissait pas rapidement pour faire baisser les prix, il ne leur resterait pas d’autre option que de se mobiliser pour la grève.

‘’Si cela n’est pas fait, nous mobiliserons nos membres pour une grève illimitée à partir du 1er octobre. Si notre grève ne parvient pas à atteindre son objectif, nous retournerons au travail et augmenterons les frais de service jusqu’à 200 pour cent’’ a prévenue l’association des prostituées

Source Internet

Ange T. Blaise

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2