Côte d'Ivoire

Présidentielle 2020 : La résidence du député Assa Ouffoué (PDCI) incendiée à Tiebissou, le bilan des affrontements communautaires s’alourdit, les forces de l’ordre débordées

Publié le Modifié le
presidentielle-2020-la-residence-du-depute-assa-ouffoue-pdci-incendiee-le-bilan-des-affrontements-communautaires-s-alourdit-les-forces-de-l-ordre-debordees La ville de Tiebissou est sous haute tension depuis ce samedi 31 octobre 2020 (Ph d'archives)
Politique

La résidence du député PDCI de Tiebissou, Assa Ouffoué, a été incendiée, ce samedi 31 octobre 2020, lors des affrontements communautaires survenus dans cette ville où l’on dénombre de nombreux blessés graves et d’importants dégâts matériels.

Le scrutin présidentiel du samedi 31 octobre 2020 a viré à l’affrontement communautaire à Tiebissou avec son lot de dégâts. Linfodrome a appris auprès d’une source sur place que la résidence du député Assa Ouffoué a été incendiée ainsi que celle du président du Conseil régional, Yéboué Pascal, et la maison du PDCI-RDA.

« Depuis ce matin, il y a des affrontements entre des populations autochtones de Tiebissou et allochtones. Il y a eu des morts et de nombreux blessés. Il y a eu des morts de part et d’autre. Les allochtones ont brulé la résidence du député Assa Ouffoué. Moi-même, j’ai vu sa résidence brûlée. Actuellement, où je vous parle, les allochtones se promènent de cour en cour pour s’en prendre aux jeunes autochtones. La situation a dégénéré entre les quartiers Baoulekro et Sosrobougou. Toute la ville est gagnée par les affrontements. Les forces de l’ordre sont débordées », nous a confié notre source sur place.

Si Linfodrome n’a eu aucune source officielle pour confirmer ou infirmer l’information relative aux morts et à l’incendie de la maison du PDCI-RDA, nous sommes néanmoins entré en contact avec l’Honorable Assa Ouffoué et le président du Conseil Régional, Yéboué Pascal. Le premier nommé a confirmé l’incendie de sa résidence. « Oui, j’ai eu les mêmes informations que mes parents m’ont confirmées ».

Quant au président du Conseil régional, Yéboué Pasacal, il a donné la réponse de Normand sur l’information relative à l’incendie de sa résidence. « Je n’ai rien à dire. Voyez le terrain. Merci ! », nous a-t-il dit au téléphone, avant de raccrocher.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.