Présidentielle 2020 : Affi s’expose à la prison, Achi Patrick expose la vision du candidat Ouattara


16/10/2020
Présidentielle 2020 : Affi s’expose à la prison, Achi Patrick expose la vision du candidat Ouattara
Forte divergence dans la sphère politique ivoirienne sur la tenue du scrutin du 31 octobre 2020

La campagne présidentielle en Côte d’Ivoire a démarré officiellement hier, jeudi 15 octobre 2020. Mais les réactions des grands ténors de cette élection sont totalement contraire. Ces différentes attitudes de ces hommes politiques ont été expliqués et relatés dans la presse ce vendredi 16 octobre 2020.

La Commission électorale indépendante (Cei) par son président Coulibaly Kuibiert a lancé officiellement la campagne électorale pour le scrutin du 31 octobre 2020. Le candidat Alassane Ouattara a rendu publique son projet de société aux populations ivoiriennes et au monde. L’Expression barre à sa une « Présidentielle 2020/ Projet de société : Patrick Achi expose la vision du candidat Ouattara » et détaille : « Baisser le taux de pauvreté à 20% en 2030, porter l’espérance de vie de l’Ivoirien à 67 ans ». Le même confrère continue avec les propos du premier ministre Hamed Bakayoko qui dit « nous sommes armés pour aller sur le terrain ». Et le ton est donné par Bouaké et Divo. Les qualificatifs mélioratifs ne manquent pas au sujet de ce projet de société. Le Matin écrit « programme de société du candidat du Rhdp/ 2020-2030 : la grande vision de Ouattara dévoilée ». A Le Patriote, c’est dans le champ lexical de la bonne forme qu’on puise un vocable. « Projet de société du candidat du Rhdp : Du costaud ! » lâche le quotidien proche du pouvoir.

Tandis Alassane Ouattara dévoile son projet de société, Pascal Affi N’Guessan s’oppose à cette élection. Ce que Le Jour plus trouve risqué pour le président du Front populaire ivoirien. « Appel à empêcher la tenue du scrutin présidentiel : Affi s’expose à la prison » mentionne le confrère et poursuit par « les propos qui condamnent le président du Fpi. Le Temps affiche clairement la décision d’Affi N’Guessan et d’Henri Konan Bédié sur la tenue de cette élection. « Manifestations contre le 3e mandat : Bédié et Affi N’Guessan lancent le boycott actif » barre le journal proche de l’opposition. Au niveau de Le Nouveau Réveil, ce sont les consignes données par les deux leaders qui sont mises en avant. « Refus du scrutin du 31 octobre : Les candidats Bédié et Affi donnent des consignes directes et claires » informe le confrère.

Tous les événements qui se déroulent autour de ce scrutin sont passés à la loupe par le quotidien L’inter. Le média, à travers son analyse, prévient sur les risques qui planent sur la Côte d’Ivoire. « A deux semaines du scrutin présidentiel / Côte d’Ivoire : ces signes qui ne rassurent pas » a-t-il averti.

Alain Zadi

 

Alain Zadi

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2