Côte d'Ivoire

Déguerpissement des zones à risque : Le gouvernement annonce l'opération dénommée ‘‘Partir est mieux que mourir"

Publié le
deguerpissement-des-zones-a-risque-le-gouvernement-annonce-l-operation-denommee-partir-est-mieux-que-mourir Le ministre Bouaké Fofana procédera au lancement de la campagne "Partir est mieux que mourir"
Société

Le ministre de l'Hydraulique, de l'Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana, procédera, ce vendredi 27 mai 2022, au lancement de la campagne dénommée ‘’Partir est mieux que mourir’’.

Dans le cadre de la saison des pluies et en vue d'améliorer le cadre de vie sécurisé pour les populations, le gouvernement ivoirien lance le vendredi 27 mai 2022, à travers le ministère de l'Hydraulique, de l'Assainissement et de la Salubrité, la campagne de communication relative au déguerpissement des zones à risque dénommée "partir est mieux que mourir".

Ces dernières années, la saison des pluies a été source de désolation dans plusieurs villes du pays, et plus particulièrement à Abidjan

"Partir est mieux que mourir", est la thématique majeure de la campagne de communication et de sensibilisation que lance le gouvernement ivoirien, en vue du déguerpissement par les populations des zones à risque

Ces dernières années, la saison des pluies a été source de désolation dans plusieurs villes du pays, et plus particulièrement à Abidjan. En effet, sous les effets conjugués du changement climatique, de l’urbanisation galopante et de l’indiscipline de certaines populations, la saison des pluies rime avec inondations de logis, destruction de biens mobiliers et immobiliers, déplacements de personnes, perturbations du trafic et malheureusement pertes en vies humaines.

À titre d’exemple, les conséquences de la période pluvieuse de 2018 ont été tragiques, avec un pic lors de l’épisode du 18 au 19 Juin 2018, où l’on a décompté 20 décès sur l’ensemble du territoire national, dont 18 à Abidjan.

D’importantes mesures ont été prises par le gouvernement ivoirien, après ces évènements malheureux. Il s’agit entre autres :

-De déguerpir les populations vivant dans les zones à risques

-De détruire les immeubles réalisés dans les bassins d’orage et sur les ouvrages d’assainissement et de drainage

-De curer tous les caniveaux et ouvrages obstrués et ensablés, de maintenir un système d’alerte efficace etc…

Cette année, afin d’éviter encore ces drames, le Ministère de l’Assainissement et de la Salubrité va déguerpir sans délai, les populations vivant dans les zones à risques

Les populations vivant dans les zones à risques ont déjà été interpellées plusieurs fois sur les dangers auxquels ils s’exposent à chaque saison des pluies.

Cette année, afin d’éviter encore ces drames, le Ministère de l’Assainissement et de la Salubrité va déguerpir sans délai, les populations vivant dans les zones à risques. C’est dans cette optique qu'il a élaboré la campagne intitulée, « Partir est mieux que mourir’’

Elle comprend plusieurs déclinaisons et thématiques à savoir « Opération ‘’faut beou chap chap’’ » ; « Je choisis ma vie, je quitte les zones à risque ».

Il s’agit d’une campagne de communication qui vise à informer et à sensibiliser les populations sur les graves dangers auxquels elles sont exposées, si elles ne quittent pas sans délai les zones à risques.

Le lancement de cette campagne sera fait le vendredi 27 mai 2022 par le ministre Bouaké Fofana.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.