Sport: Après l'ouverture de la saison OISSU, 60 championnats au programme 2012


25/03/2012
Il y a déjà de l’engouement pour les compétitions OISSU
Après les cérémonies marquant l’ouverture à Abidjan et le lancement officiel de la saison sportive OISSU 2012 à Dabou, les 9 et 10 mars 2012, respectivement à Abidjan et à Dabou, le programme de la saison se poursuit dans les différents chefs-lieux de région.

De même que les autres activités innovantes prévues cette année. Actuellement, une mission OISSU sillonne certaines capitales des régions, non seulement pour suivre les lancements éclatés, mais aussi pour rencontrer les autorités administratives locales et évaluer les conditions de travail des délégués OISSU. Ainsi, après Abidjan, Aboisso, Sikensi et Dabou, les délégations visiteront Man, Touba, Odienné, Séguéla, Fresco, Alépé et d'autres localités. «Nous pensons que 2012 qui marque le cinquantenaire de l’OISSU sera un nouveau départ pour une jeunesse forte, unie autour du sport dans une Côte d’Ivoire réconciliée. Pour cette saison, nous pouvons noter le retour de nos partenaires des secteurs éducation-formation, notamment la Direction de la Vie Scolaire (MEN) dirigée par M. Effimbra Nicolas et les autres Administrations du secteur de l’Education nationale.

A ce jour, nous sommes à 25% d’établissements inscrits contre 6% en 2011; ce qui va représenter environ 200 000 athlètes licenciés contre 16 000 en 2011. Par ailleurs, nous sommes au plan de la représentation nationale à 26 délégations OISSU contre 13 en 2011. Aussi pouvons-nous dire qu’il y a de nouveau de l’engouement pour les compétitions OISSU. Cela a été vérifié le samedi 9 mars à Dabou. Pour la suite, avec l’implication des acteurs locaux, avec à leur tête les préfets de région, à travers les comités mis en place, nous pouvons dire que l’OISSU renaît pour le bonheur de la jeunesse et pour les nostalgiques. La saison sera marquée par les championnats et les compétitions inter-régions. Nous prévoyons de réaliser la Flamme de la paix qui conduira à la célébration du cinquantenaire de l’OISSU. Pour tout dire, cette saison comprendra beaucoup d’innovations et une médiatisation accrue afin de mieux occuper la jeunesse et inculquer les valeurs socio-éducatives à travers le sport», a indiqué N'gbala Yao Antoine, le directeur de l'OISSU, avec satisfaction. La suite du programme prévoit de palpitantes compétitions dans les communes, sous-préfectures, départements et régions, où les équipes des Associations Sportives d’Etablissements affiliées au niveau de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur s'affronteront par catégorie. Pour aboutir aux finales régionales réunissant les champions dans les chefs-lieux de région et aux finales inter-régions. Ces phases finales OISSU constituent des moments de grande mobilisation de tous les acteurs du mouvement sportif scolaire et universitaire et des populations des régions concernées. Cette année, les compétitions donneront lieu à 60 championnats dans les catégories benjamins, cadets, juniors et seniors dans les 15 disciplines sportives. Les finales nationales constituent le véritable creuset du mouvement sportif scolaire. Elles permettront de déterminer les champions nationaux OISSU 2012.

Pour cette saison, l’OISSU prévoit d’organiser 4 finales nationales par famille de sport, en plus des finales régionales et inter-régionales qui opposeront les meilleures équipes des établissements. Ainsi il est prévu dans 4 localités qui seront précisées, une finale nationale de football et de rugby; une finale nationale des sports de main (hand-ball, volley-ball, basket-ball); une finale nationale des sports de combat (judo, karaté, taekwondo, lutte) et une finale nationale d’athlétisme.

Alphonse CAMARA

Alphonse Camara

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2