Hier au séminaire du gouvernement

Ouattara à ses ministres : « Même les aveugles voient ce que vous faites »

Ses recommandations au gouvernement
01/04/2014
Alassane Ouattara est satisfait du travail de ses ministres (Photo d'archives)
Le président de la République a ouvert le séminaire gouvernemental qui s’est tenu hier lundi à la salle des ''pas perdus'' du palais présidentiel au Plateau.

Ce fut l’occasion pour lui de féliciter ses ministres pour le travail qu’ils ont abattu en 2013, matérialisé par la réalisation, selon lui, de plusieurs chantiers. « Comme le disait N’guess Bon sens (artiste chanteur ivoirien, ndlr), même les aveugles voient ce que vous faites. Nous ne sommes pas certainement à l’heure du bilan, mais nos concitoyens constatent que beaucoup de choses ont été faites dans le sens de l’amélioration de leurs conditions de vie », a déclaré Alassane Ouattara.

Pour lui, le quotidien des populations tend à s’améliorer, surtout avec les mesures du gouvernement concernant la réduction du coût de la vie. Le chef de l’État dit suivre régulièrement l’évolution des prix de certains aliments de grande consommation telle que l’igname, la tomate et les oignons. A ses yeux, ces prix baissent progressivement sur les marchés. « Sans compter les décisions qui ont été prises pour améliorer les conditions de vie de nos paysans et les salaires de la Fonction publique, le relèvement également du Smig », a-t-il renchéri. Même si pour le président Ouattara, le tableau est reluisant, n’empêche qu’il y a des difficultés à ne pas occulter. « Le défi le plus important étant de transformer la croissance économique en développement humain durable. Nous devons permettre à tous les ménages de ressentir davantage les efforts déployés et qui ont conduit à une forte croissance économique. C’est pourquoi, Monsieur le Premier ministre, je voudrais vous exhorter tous, vous-mêmes et les membres de votre gouvernement, à maintenir le cap et à poursuivre vos efforts », a-t-il encouragé.

Par ailleurs, le président de la République a invité les ministres à ne pas perdre de vue les trois axes qui constituent l’épine dorsale de l’action gouvernementale. A savoir la paix et la sécurité, la réconciliation nationale et la cohésion sociale, la relance économique et la reconstruction post-crise. « Le Pdg devra contribuer à consolider ou achever tous les chantiers entamés dans vos départements ministériels respectifs eu égard à notre ambition de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 et en raison des attentes de nos concitoyens, chacun d’entre nous doit se sentir investi d’une obligation de résultat. C’est pourquoi je vous exhorte à redoubler d’effort pour relever les défis qui se présentent à nous », a-t-il soutenu. Mais, au dire de Ouattara, ces objectifs ne pourront être atteints que si tous les Ivoiriens acceptent de pardonner et d’aller à la réconciliation, dans la paix.

Y.DOUMBIA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Yacouba Doumbia

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2