Pour son soutien à l'adversaire de Hamed Bakayoko : Le député Abel Djohoré « allume » Soro Guillaume


02/10/2018
Pour son soutien à l'adversaire de Hamed Bakayoko : Le député Abel Djohoré « allume » Soro Guillaume

Invité d'une tribune d'expression, le vendredi 28 septembre 2018, à Bouaké, le député de Ouragahio-Bayota, Abel Djohoré, n'a pas du tout été tendre envers son ex-compagnon des années rébellion.

Il a, en effet, saisi l'occasion à lui offerte par l'Union des journalistes de Bouaké (Ujb) pour se prononcer sur le soutien supposé du président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, au député Koné Tehfour, candidat indépendant aux municipales dans la commune d'Abobo. Pour Abel Djohoré, ce soutien de Soro est inadmissible, d'autant qu'il est membre de la direction du Rdr, qui a porté son choix sur l'un de ses barons, en la personne de Hamed Bakayoko pour défendre les couleurs du Rhdp dans cette cité. « Dans un parti organisé, quand on fait partie des instances du parti, et que le parti a décidé, on s’aligne »,a asséné celui qui était perçu comme un proche de Soro. Et le député de Ouragahio-Bayota de renchérir : « On ne peut pas vouloir prétendre à un destin national, et ne pas avoir un comportement conséquemment responsable ».

A relire: ‘’Parrainage’’ de Soro à des candidats aux municipales et aux régionales du 13 octobre, Konaté Sidiki cogne le Pan : « Nous sommes tous redevables au Rdr. Soyons conséquents et logiques »

Par ailleurs, ce cadre des ex-Forces nouvelles a appelé le Vice-président du Rdr qu'est Soro à se déterminer en clarifiant sa position « parce qu'il ne peut pas être sur une branche et la scier en même temps ». Dans ce cas, a-t-il poursuivi, la logique aurait voulu qu'il démissionne du Rdr. « Le courage politique aurait été qu’on ne se déclare plus Rdr, et on est libre, et on assume », a-t-il enfoncé le clou.

Pour Abel Djohoré, certains de ses ex-compagnons des années rébellion sont restés nostalgiques de cette époque. « Mais c’est terminé ça, la République a pris le pouvoir », leur a lancé ce cadre des ex-Forces nouvelles, comme pour leur dire qu'ils n'ont d'autre choix que de revenir dans la République, aujourd'hui incarnée par Alassane Ouattara.

A lire aussi: La cinglante réplique d’un cadre du Rdr aux partisans de la candidature de Guillaume Soro

Notons que le député Abel Djohoré est le premier invité du « Café de l'Ujb », une tribune d'expression initiée par les journalistes et professionnels des médias de Bouaké.

A.NIADA

Assane Niada

|

  • SOURCE: Soir info

Videodrome