Afghanistan : Un lourd bilan humain suite à un tremblement de terre

Publié le
afghanistan-un-lourd-bilan-humain-suite-a-un-tremblement-de-terre Au 1000 personnes ont été tuées dans le séisme en Afghanistan, selon le bilan provisoire
Afrique & Monde

L'Afghanistan a été secoué par une catastrophe naturelle dans les provinces de Paktika et de Khost, à la frontière avec le Pakistan, faisant plusieurs dizaines de morts, ont rapporté les médias internationaux.

Le bilan du puissant séisme qui a frappé l’est de l’Afghanistan dans la nuit de mardi 21 juin à mercredi 22 juin dernier ne cesse de grimper. Evalué dans un premier temps à plusieurs dizaines puis plusieurs centaines, le nombre de morts a désormais dépassé le millier, selon les informations communiquées par les autorités officielles à la mi-journée.

Plus d’un millier de morts

Plus d’un millier de personnes ont été tuées et 1 500 blessées dans la seule province de Paktika, la plus affectée, selon les autorités afghanes qui craignent que le bilan ne s'élève encore, nombre de personnes restant piégées sous les décombres de leurs maisons effondrées.

"Selon un haut responsable régional, au moins un millier de personnes ont été tuées et des centaines d'autres blessées lors d'un séisme de magnitude 6,1 qui a frappé le sud-est de l'Afghanistan dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22juin 2022. Des équipes de l'Organisation des Nations Unis (ONU) et de ses partenaires humanitaires sont en train d'être déployées pour porter secours aux rescapés", rapporte France 24.

"Des photos postées sur les réseaux sociaux montrent des maisons effondrées dans les rues d’un village, dans cette région rurale pauvre et difficile d’accès. Des vidéos montrent aussi des habitants des zones touchées chargeant des blessés dans un hélicoptère".

Le séisme le plus meurtrier qu'ait connu l'Afghanistan depuis des décennies

Il s'agit du séisme le plus meurtrier qu'ait connu l'Afghanistan en plus de deux décennies. Le tremblement de terre, d'une magnitude de 5,9, est survenu aux premières heures de mercredi cette région rurale pauvre et difficile d'accès, frontalière du Pakistan. Déjà aux prises avec une crise économique et humanitaire, l'Afghanistan est frappé par une nouvelle tragédie, qui constitue un lourd défi pour les Talibans, au pouvoir depuis la mi-août.

Pour rappel, le séisme le plus meurtrier de l'histoire récente de l'Afghanistan (5 000 morts) avait eu lieu en mai 1998 dans les provinces de Takhar et Badakhshan (nord-est).