Côte d’Ivoire /

Grave accident de route sur la route de Grand‑Bassam : Plusieurs victimes dont 4 enregistrés, bilan provisoire

Publié le Modifié le
grave-accident-de-route-sur-la-route-de-grand-bassam-plusieurs-victimes-dont-4-enregistres-bilan-provisoire Accident sur la route de Grand Bassam, le bilan fait état de 16 victimes dont 4 morts
Faits divers

Un grave accident est survenu ce mardi 4 octobre 2022 sur la route de Grand‑Bassam, faisant un lourd bilan.

Plusieurs victimes dont des morts ont été enregistrés, ce mardi 5 octobre 2022 dans un accident de route sur l’autoroute de reliant Abidjan‑Grand‑Bassam, a-t-on appris de sources sécuritaires. Cet accident impliquant plusieurs véhicules, dont un camion‑citerne, 02 minicars de transport et 01 taxi communal, s’est produit cet après‑midi, avant le carrefour Anani sur la route de Bassam. Le bilan provisoire de ce drame fait état de 16 victimes dont 4 décès.

16 victimes dont 4 morts

Aussitôt alertés, les secours se sont rendus sur les lieux du drame qui s’est produit avant le carrefour Anani, avec 5 engins engagés : une ambulance de réanimation, une ambulance grande capacité et deux véhicules de sécurisation d’urgence (VSU) pour une intervention rapide.

Sur place, les éléments des sapeurs‑pompiers militaires ont constaté plusieurs véhicules accidentés dont un mini car presque complètement froissé. Ils retirent les 16 victimes dont 4 décès certains.   

Les victimes ont été transportées dans l’urgence au Centre Hospitalier et Universitaire de Treichville. Les services des pompes funèbres étaient sur place pour l’enlèvement des corps des 4 personnes décédées sur le coup de l’accident.

La police nationale était également sur les lieux pour procéder au constat d’usage.

"Les accidents de routes en Côte d’Ivoire sont liés aux facteurs humains"

Pour l’instant, aucune information n’a filtré sur les circonstances de cet accident mortel qui s’ajoutent à ceux enregistrés au premier semestre de l’année sur l’autoroute de Grand Bassam. On se souvient du drame survenu le 19 mars dernier, à la suite d’un mariage sur la route menant de l’aéroport à Port Bouet, ayant fait une vingtaine de victimes.

Selon l’Office de sécurité routière (OSER), plus de 90 % des accidents de la circulation en Côte d’Ivoire sont liés aux « facteurs humains ». Ces facteurs sont entre autres, l’excès de vitesse, la cause principale des accidents de la routes avec 26 % contre 22% pour imprudence du conducteurs et 19 % pour défaut de maitrise. Les voitures personnelles sont en têtes avec 56 des accidents contre 15 %pour les mini‑bus communément appeler « Gbaka » et 11% pour les taxis compteurs.

Il faut noter que les gros camions (poids lourds) sont de plus en plus impliqués et même la cause de nombreux accidents ont été enregistrés ces derniers mois dans le pays.