Offensive militaire russe

Guerre en Ukraine : La Russie annonce qu'elle va intensifier ses frappes sur Kiev

Publié le
guerre-en-ukraine-la-russie-annonce-qu-elle-va-intensifier-ses-frappes-sur-kiev Les bombes vont tomber sur Kiev.
Afrique & Monde

 La Russie va intensifier les frappes sur Kiev en réplique aux attaques en territoire russe, a indiqué ce vendredi 15 avril 2022, le gouvernement russe.

« Le nombre et l'ampleur des frappes de missiles sur des sites de Kiev vont augmenter en réplique à toutes les attaques de type terroriste et aux sabotages menés en territoire russe par le régime nationaliste de Kiev », a indiqué le ministère russe de la Défense, annonçant la destruction d'un atelier de production de missiles sol-air dans l'usine Vizar.

Une adhésion de la Finlande et de la Suède à l'Otan

Par ailleurs, Selon France 24, une adhésion de la Finlande et de la Suède à l'Otan aurait des conséquences. Une adhésion à l'Otan de la Suède et de la Finlande aurait des conséquences pour ces pays et la sécurité européenne, a mis en garde le ministère russe des Affaires étrangères. 

Ces pays "doivent comprendre les conséquences d'une telle mesure pour nos relations bilatérales et pour l'architecture sécuritaire européenne dans son ensemble", a déclaré la porte-parole du ministère, Maria Zakharova, dans un communiqué. 

Un nouvel échange de prisonniers de guerre russes et ukrainiens a eu lieu jeudi dans la région de Kherson

Un nouvel échange de prisonniers de guerre russes et ukrainiens a eu lieu jeudi dans la région de Kherson, région du sud de l'Ukraine partiellement sous contrôle russe, a annoncé vendredi matin l'armée ukrainienne.

"Après des négociations tendues, nous avons réussi à conclure des accords sur un échange de prisonniers dans la région du village de Possad-Pokrovské, où quatre prisonniers de l'armée russe ont été échangés contre nos cinq", a indiqué le commandement Sud de l'armée sur sa page Facebook. 

Toujours selon notre source, la Russie a affirmé avoir tué une trentaine de "mercenaires polonais" dans une frappe menée dans le nord-est de l'Ukraine, dans un contexte de vives tensions entre Moscou et Varsovie.

"En conséquence de la frappe, un détachement de mercenaires d'une compagnie militaire privée polonaise (...) a été liquidé dans le village d'Izioumske, dans la région de Kharkiv. Jusqu'à 30 mercenaires polonais ont été éliminés", a déclaré dans un communiqué le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.