Economiser sur l’essence : Voici quelques conseils à mettre en pratique

Publié le Modifié le
economiser-sur-l-essence-voici-quelques-conseils-a-mettre-en-pratique Réduire sa consommation d'essence
Conseils Auto

A usage quotidien, la voiture est le bien matériel qui génère le plus de dépense. Par an c’est une fortune qui rentre en ligne de compte. Cependant vous avez la possibilité de réduire le coup. Linfodrome vous livre quelques conseils dans cet article.

En voici quelques comportements à adopter pour optimiser votre consommation d’essence.

Opter pour l’éco conduite, qui est un comportement de conduite citoyenne permettant de réduire sa consommation de carburant, de limiter l’émission de gaz à effet de serre, responsable du réchauffement climatique, et de diminuer le risque d’accident.

Accélérer en douceur puis rouler à vitesse constante

L'accélération est coûteuse en essence, même à plus haute vitesse, car il génère plus d’énergie à la voiture. L’accélérateur doit être utiliser avec modération pour éviter d’exposer la voiture aux pannes et en même temps réduire les risques d’accident de route. L’accélération idéale est de 20 km/h par tranche de 5 secondes. Rouler moins vite par exemple à 100 km/h au lieu de 120 km/h permet de consommer 20% moins d’essence.

L’utilisation du régulateur de vitesse sur l’autoroute est donc recommandée.

En plus, osciller entre 75 km/h et 85 km/h toutes les 18 secondes peut entraîner une augmentation de 20% de la consommation de carburant. L’utilisation du régulateur de vitesse sur l’autoroute est donc recommandée.

Éviter de faire tourner le moteur au ralenti

Faire rugir le moteur coûte très cher en essence. A part le réchauffera du moteur, éviter de le laisser tourner au ralenti inutilement. Un moteur qui tourne au ralenti pendant plus de 10 secondes consomme plus de carburant que pour le faire redémarrer. Il peut consommer entre 1,1 et 4 litres à l’heure.

Aussi, il faut garder le pied doux sur les pédales et respecter ses distances. Les démarrages en trombe et les freinages brusques ne réduisent la durée d’un déplacement que de 4%, mais augmentent la consommation d’essence de 39% (source: Ressources naturelles Canada).

Laissez assez de distance entre vous et le véhicule qui vous précède afin de vous donner une marge de manœuvre pour réagir en douceur. Vous évitez ainsi des freinages et des accélérations inutiles.

Utiliser l’air climatisé sur l’autoroute, mais baisser les vitres en ville

Vous devez limiter l'usage de la climatisation. En ville, n’utilisez le climatiseur qu’en cas de nécessité: il peut augmenter la consommation de carburant de 20%. Par contre, sur l’autoroute, les vitres baissées et le toit ouvrant accroissent la consommation de carburant, si bien qu’il est préférable d’allumer le climatiseur.

Bien entretenir son véhicule

Il est important de maintenir votre véhicule en bonne condition puisqu’une voiture mal entretenue peut brûler jusqu’à 25% plus d’essence. Il est important de réaliser les entretiens prévus de votre véhicule chez votre concessionnaire. Un expert vérifiera par exemple s’il y a une résistance anormale aux roues qui pourrait être provoquée par le système de freinage.

Bien gonfler les pneus

La pression d’air dans les pneus joue un rôle important non seulement pour la sécurité, mais aussi en ce qui concerne la consommation d’essence. La pression optimale est indiquée à l’intérieur de la portière. 

Il faut également alléger le véhicule. C'est à dire retirer tout ce qui est inutile, car cela rend le véhicule plus énergivore. Chaque surplus de 25kg s’accompagne d’une augmentation de 1% de la consommation de carburant.

En suivant ces conseils vous réduirez vos dépenses de carburant et vous garderez de même longtemps votre voiture en bon état avec moins de panne.

Mariam Coulibaly (Stg)