Éducation : Le club APD du Lycée municipal Sikensi prône la non-violence à l'école

Publié le Modifié le
education-le-club-apd-du-lycee-municipal-sikensi-prone-la-non-violence-a-l-ecole PhDr.
Education

 La présidente du club Agir pour la paix et le développement (APD) du Lycée municipal Sikensi, Sawadogo Habibou, a invité mercredi 30 mars 2022,ses camarades élèves  de Sikensi, à privilégier la non violence.

 La présidente du club Agir pour la paix et le développement (APD) du Lycée municipal Sikensi, Sawadogo Habibou, a invité  ses camarades élèves des établissements secondaires publics et privés de Sikensi, à privilégier la non violence au détriment des comportements préjudiciables à leurs études.

L'élève en classe de 1ère D1 au Lycée municipal Sikensi, a lancé l'appel au cours de la journée littéraire organisée au sein de l'établissement. Une conférence y a été animée par l'écrivain Mathurin Goli Bi Irié sur le thème « Sous le voile de la mariée et la problématique du mariage en Afrique ».

Nous aurons ainsi fait honneur à notre ministre, Madame Mariatou Koné

Mlle Habibou a prié ses camarades d'accorder la priorité aux études en ne cédant pas à la violence, la tricherie et aux congés anticipés. Des phénomènes qui impactent négativement sur l’image et même les résultats de l’école ivoirienne.

« Nous aurons ainsi fait honneur à notre ministre, Madame Mariatou Koné, à nos chefs d'établissements, à nos enseignants et éducateurs, ainsi qu'à nos parents qui se sacrifient pour nous jour et nuit », a-t-elle déclaré.

L’Apd dans la vision de l’Etat

L'écrivain Goli Bi Irié, également inspecteur général au ministère de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, a salué la vision du club APD.

 Il a indiqué à ce titre, que son ministère œuvre à juguler la corruption « systémique ». Ce combat contribuera au développement harmonieux du pays.

Le club APD du Lycée municipal Sikensi, organe de l'Ong APD, a pour objectifs d'inculquer aux élèves et étudiants, les notions et pratiques de paix, de civisme et de culture générale, afin de leur permettre de mieux affronter les défis de la Côte d'Ivoire.

Avec Sercom