Sida : 680 000 personnes tués dans le monde en 2020

Publié le
sida-680-000-personnes-tues-dans-le-monde-en-2020 Le Virus du Sida continue de faire des ravages (PhDr).
Santé

Le virus du Sida continue de faire des ravages dans le monde. Et en cette journée de lutte contre le Sida, c’est le lieu de rappeler sa dangerosité. La crise sanitaire que traverse le monde aujourd'hui avec la pandémie à coronavirus a relégué en second plan la lutte contre le VIH SIDA. 

Ce mercredi 1er décembre se tient la journée mondiale de lutte contre le Sida. Une journée qui vient rappeler que le virus du Sida n’a pas été éradiqué. Bien au contraire, il n’a cessé de faire des victimes. Et elle se compte par dizaine de milliers. 

680 000 personnes dans le monde ont trouvé la mort du fait du virus du VIH. Ce, en 2020. La pandémie du Covid-19 n’a rien freiné. Même si la montée du Covid-19 a conduit les dirigeants des pays du monde entier à procéder à un confinement des populations et surtout ceux qui sont plus vulnérable.

Aussi, depuis la découverte de la maladie en 1983 par le professeur Luc Montagnier, les chercheurs n’ont toujours pas trouvé de vaccin du VIH Sida. Les principales raisons évoquées par les chercheurs demeurent la complexité du virus et le manque d’investissement des groupes pharmaceutiques.


En ce qui concerne la complexité du virus, selon le directeur unité virus et immunité de l'institut Pasteur en France, Pr Olivier Schwartz, le virus  mute beaucoup plus facilement, ce qui rend plus difficile de générer des anticorps à large spectre qui pourraient bloquer l'infection. La mutation incessante du virus du VIH SIDA le rend différent du Covid-19 qui n'a pas eu de peine à obtenir des vaccins.

Néanmoins de formidables progrès ont été faits pour le traitement. Il est possible désormais de réduire la charge virale en suivant scrupuleusement le traitement des antirétroviraux. Ce qui permet de rendre le virus indétectable et non contagieux d’un individu malade à un bien portant.

 

Alain  Zadi